Accueil/Adopter/L'adoption/Adopter un chat d’animalerie

Adopter un chat d’animalerie

Adopter un chat d’animalerie 2017-10-31T00:22:42+00:00

Chat animalerieLa vente de chats en animalerie suscite de nombreuses controverses. Si vous avez décidé d’opter pour cette solution pour acquérir votre futur compagnon, un certain nombre de précautions sont à prendre pour s’assurer du respect du bien-être animal.

Que reproche-t-on aux animaleries ?

Les animaleries sont avant tout des commerces spécialisés dans les articles pour animaux. Il leur est fréquemment reproché de chercher à faire du profit sans se soucier du bien-être des animaux vendus. Les chatons sont souvent exposés dans des cages en verre exiguës pendant de longues semaines. Dans le pire des cas, certaines animaleries ont été accusées de favoriser les trafics d’animaux internationaux.

Quelles précautions prendre avant d’acheter un chat en animalerie ?

L’achat d’un animal ne doit jamais s’effectuer sur un coup de cœur. Il est donc important de prendre le temps de questionner le personnel sur l’origine des animaux, leurs conditions de vie et de suivi par un vétérinaire. Vous êtes également en droit de vous interroger sur ce qu’il advient des chatons qui grandissent sans trouver preneur car certaines animaleries les revendraient à des laboratoires.

Pour une totale transparence, le chaton devra être né et élevé en France. Les coordonnées de l’éleveur devront vous être fournies. Dans tous les cas, l’animalerie ne doit jouer qu’un rôle d’intermédiaire entre éleveur et acheteur, en limitant au maximum la durée des séjours dans le local de vente.

Une charte de qualité pour les animaleries

Pour donner une nouvelle image de la vente d’animaux en animalerie, des enseignes spécialisées se sont engagées dans une démarche qualité QSE. Celle-ci a pour objectif de pratiquer la vente d’animaux de façon responsable et se concrétise par la mise en application d’une charte en 10 points. Les animaleries certifiées s’engagent sur :

  • le respect de l’animal et de son bien-être
  • le respect de la réglementation
  • la provenance et la traçabilité des animaux
  • le transport
  • la formation du personnel
  • le conseil aux clients

Vente de chats en animalerie : une nouvelle réglementation

La loi du 1er janvier 2016 concernant la vente d’animaux s’applique bien sûr également aux animaleries. Plusieurs points sont à respecter :

  • déclaration de l’établissement de vente à la chambre d’agriculture
  • locaux conformes aux normes sanitaires et de protection animale
  • animaux âgés de 8 semaines au moins et identifiés par puce ou tatouage

Le personnel doit avoir les connaissances et compétences nécessaires à cette activité. Des documents seront obligatoirement fournis lors de la vente : attestation de cession, certificat de bonne santé établi par un vétérinaire, justificatif d’identification et brochure d’information sur les besoins de l’animal.