Accueil/Adopter/L'adoption/Adopter un chat de laboratoire

Adopter un chat de laboratoire

Adopter un chat de laboratoire 2017-10-31T00:28:36+00:00

Utilisés pour la recherche, les chats de laboratoire ont parfois la chance de connaître une seconde vie grâce à l’association de réhabilitation GRAAL. Ces animaux n’attendent que de se voir offrir une vie plus heureuse, en étant aimés et entourés.

La réhabilitation des animaux

Le Groupement de Réflexion et d’Action pour l’Animal (GRAAL) œuvre depuis 1997 pour la réhabilitation des animaux de laboratoire. Issus d’écoles vétérinaires ou de laboratoires de recherche scientifique, les chats sont confiés au GRAAL par les professionnels eux-mêmes.

Si ces sauvetages sont minoritaires et que la grande majorité des animaux de laboratoire voit la vie s’achever tristement en leur sein, certains ont la chance d’en échapper pour connaître le bonheur d’un foyer aimant. Une fois récupérés, les animaux de laboratoires sont confiés à des refuges en vue d’être adoptés.

La démarche

Pour adopter un chat de laboratoire, la démarche est exactement la même que pour l’adoption des autres chats de refuge. Le GRAAL n’accueille pas lui-même les animaux puisqu’il n’a pas de structure pour le faire. Ce sont alors des refuges partenaires qui accueillent et prennent en charge les chats.

L’adoption se déroule donc comme n’importe quelle adoption d’un animal de la structure. Le refuge fixe lui-même les frais, les règles en matière de visites, les zones géographiques où l’adoption est possible… Le choix des adoptants revient également à la structure d’accueil. Bien entendu, vous pouvez demander au GRAAL où se trouve ses refuges partenaires et vous renseigner sur les réhabilitations en cours ou à venir.

Les chats

Les chats de laboratoire sont tous de type européen à poils courts. Ces félins peuvent être des mâles comme des femelles, des chatons comme des chats adultes. Dans tous les cas, les animaux sont vaccinés, identifiés et n’ont pas de problèmes de santé particuliers.

Pour chaque chat réhabilité, le refuge fournit une fiche sanitaire. Celle-ci comprend des informations sur son parcours au laboratoire, on y trouve notamment mention des vaccins reçus, des expériences pratiquées, du comportement de l’animal…

L’accueil au domicile

Il faut bien garder en tête que les chats utilisés pour la recherche ou l’apprentissage ne connaissent rien de la vie hors du laboratoire ou du refuge. Autrement dit, ces chats ne connaissent pas la vie dans un foyer classique. Patience et bienveillance sont alors essentiels pour permettre à l’animal de s’adapter à toutes les nouveautés.

Le félin peut se montrer extrêmement craintif au début, vis-à-vis de vous mais aussi vis-à-vis de tout ce qui se trouve dans la maison ou le jardin. Télévision, voiture, machine à café ou encore aspirateur peuvent être très angoissants pour lui.

Il faut prendre le temps de lui faire découvrir son environnement mais aussi de lui présenter correctement tous les humains et animaux qu’il sera amené à côtoyer. Le chat doit aussi explorer pour se rassurer et découvrir par lui-même.

Les troubles affectifs et comportementaux

Il n’est pas rare que les chats issus de laboratoire présentent des petits problèmes de comportement. Les plus courants étant une grande anxiété, de l’agressivité, des stéréotypies, un comportement destructeur ou de la malpropreté.

Au niveau affectif également, les chats de laboratoire peuvent présenter certains troubles, et notamment un hyper attachement à leurs maîtres ou inversement un désintérêt pour ces derniers mais aussi de la jalousie ou encore de la peur des inconnus.

Dans tous les cas, il est important de solliciter l’aide d’un professionnel pour que tout se déroule dans les meilleures conditions, à la fois pour l’animal et pour sa famille.