Accueil/Adopter/L'adoption/Comment apprivoiser un chat sauvage ?

Comment apprivoiser un chat sauvage ?

Comment apprivoiser un chat sauvage ? 2017-10-31T00:32:43+00:00

comment apprivoiser un chat sauvageNé dans la nature, un chat sauvage peut parfois être apprivoisé. Patience, amour et dévouement seront essentiels pour approcher le chat que vous tentez d’apprivoiser et lui donner confiance en l’être humain.

Qu’est-ce qu’un chat sauvage ?

Il faut bien distinguer chat sauvage et chat errant. Alors qu’un chat errant a connu l’homme au sein d’un foyer avant d’être abandonné et de retourner à l’état sauvage par obligation, un chat sauvage est un chat né dans la nature. Il n’a vécu que dans la nature, sans contact prolongé ou direct avec les êtres humains. Le chat sauvage est alors extrêmement craintif vis-à-vis de l’Homme et adopte un comportement agressif lorsqu’il se sent menacé ou coincé. La menace peut venir pour lui d’un geste qui serait très bien accepté par les autres chats : une main tendue pour l’appeler par exemple.

L’approche dans la nature : développer une relation de confiance

Pour approcher un chat sauvage dans la nature (y compris « nature urbaine »), il est nécessaire de le laisser venir à vous après l’avoir habitué à votre présence.

L’approche est une étape qui doit prendre du temps, si vous tentez de précipiter les choses vous risquez de traumatiser l’animal et de lui donner une raison d’avoir encore plus peur de l’Homme. Cette étape peut prendre plusieurs semaines ou plusieurs mois, parfois même davantage avec un chat adulte.
L’approche sera facilitée si vous apparaissez comme une personne nourricière. Apportez chaque jour à manger au félin sauvage tout en restant dans les environs, là où il vous verra. En passant tous les jours du temps auprès de lui et en lui offrant de la nourriture, vous lui prouverez qu’il n’a aucune crainte à avoir vis-à-vis de l’être humain. Chaque fois, restez un peu plus près de l’animal lorsqu’il se nourrit jusqu’à pouvoir vous installer juste à côté de lui. N’essayez à aucun moment de l’attraper, de le bloquer, de le toucher, de le poursuivre ou encore de le caresser, sinon vous ruinerez toutes chances de l’apprivoiser.

Lorsque le temps est venu, tentez d’instaurer un premier contact direct en nourrissant l’animal à la main, donnez-lui une friandise par exemple. Après avoir renouvelé cette expérience plusieurs fois, vous pourrez tenter de le caresser. Attention, au moindre mouvement de recul de la part de l’animal, cessez votre tentative et laissez-lui de l’espace.

L’approche dans la nature est beaucoup plus facile avec un chaton ou un très jeune chat. Celui-ci se montrera souvent curieux et s’approchera de vous plus volontiers.

La « capture »

C’est encore grâce à la nourriture que vous aurez le plus de chance de parvenir à « capturer » le chat. Attirez le dans une cage de transport par exemple. Pour cela, placez-y de la nourriture comme vous le faites habituellement en dehors de celle-ci. L’animal pourrait mettre un certain temps à entrer dans la boîte, ne forcez pas les choses. L’idéal est d’entraîner le félin plusieurs jours de suite en le faisant rentrer dans la cage sans la refermer. Cela évitera qu’elle devienne un environnement anxiogène pour l’animal et il sera alors moins stressé lorsque vous refermerez la cage pour l’emmener.

L’adaptation de l’animal dans votre foyer

Après avoir attrapé le chat, un autre défi est à relever : l’adaptation de l’animal à son nouvel environnement. Dans un premier temps, libérez le félin en lui laissant accès à une unique pièce.

Choisissez une pièce assez grande, calme, où il y a peu de passage, par exemple votre garage ou une chambre inoccupée. Installez-lui tout ce dont il a besoin dans cet espace : des écuelles pour la nourriture et l’eau, une litière, des jeux, un couchage et veillez à lui offrir un petit abri dans lequel il peut se réfugier (une niche par exemple). Attendez qu’il soit totalement acclimaté à son nouvel environnement avant de lui donner progressivement accès à toutes les pièces de la maison. Évitez bien entendu de sortir l’animal avant qu’il ne soit totalement adapté à son environnement et à son mode de vie. Le laisser aller dehors serait risquer qu’il ne s’échappe et disparaisse dans la nature.
Laissez à votre animal autant de temps et d’espace qu’il le souhaite. Il pourrait rester assez sauvage et craintif durant toute sa vie malgré le fait que vous ayez réussi à l’apprivoiser.

Certains chats ne se laisseront jamais apprivoiser, soit parce qu’ils ont connu une expérience très négative avec l’être humain, soit parce que leur mère les a élevés dans la crainte de l’Homme, soit parce qu’ils sont adultes et aiment vivre de cette façon. Lorsque l’animal ne semble jamais être à l’aise auprès de vous malgré toute votre bonne volonté, n’insistez pas et veillez plutôt sur lui de loin si cela est possible.