Accueil/Eduquer/Apprentissage du chat/Apprendre à son chat à être propre

Apprendre à son chat à être propre

Apprendre à son chat à être propre 2017-10-28T15:55:36+00:00

toilette du chat et propretéLe chat a la réputation d’être un animal naturellement propre tant il passe de temps à faire sa toilette en se léchant consciencieusement. Cependant, l’instinct de propreté liée aux besoins naturels peut être altéré par différents facteurs. Pour chaque cas existe une solution.

Chaton non sevré : Endosser le rôle de la mère

A sa naissance, un chaton est incapable de faire ses besoins tout seul. La mère intervient et déclenche l’expulsion des selles en lui léchant le ventre et la région anale. Au bout de trois semaines lorsqu’il commence à se déplacer seul, le chaton est capable de faire ses besoins dans une litière. Un chaton est propre, dans la plupart des cas vers 6 à 7 semaines lorsqu’il est sevré.

Lorsque qu’un chaton est recueilli très jeune non sevré, s’il a été abandonné par une mère qui a délaissé ses petits, c’est au maître de prendre le relais. Ce dernier doit alors reproduire le geste de la mère qui lèche ses petits après le repas en frottant le ventre le périnée du chaton avec un gant humide et tiède.

L’apprentissage de la litière

La découverte de sa litière est la première chose qu’il faut apprendre à un chaton sevré arrivant dans une maison. S’il ne réagit pas, il convient alors de reproduire les mouvements de grattage en prenant ses pattes avant. Le chaton enterre en effet ses excréments de manière instinctive. Cette réaction fait partie d’un rituel d’élimination propre au chat.

Au début, le chaton devra être systématiquement placé dans sa litière lorsqu’il a terminé son repas ou s’il se réveille après avoir dormi longtemps. Un chaton qui renifle le sol ou cherche de l’intimité a certainement envie de faire ses besoins. Il faut saisir ce moment pour l’amener à sa litière.

La litière doit être toujours propre car le chat est un animal très sensible aux odeurs et aux salissures. Une litière souillée l’incitera à se soulager ailleurs.

Si le chaton s’oublie au début, dans un endroit inapproprié, ce n’est pas grave. Il suffit de placer la crotte dans la litière pour montrer à l’animal la marche à suivre.

Chat non castré : la stérilisation pour éviter le marquage du territoire

Les chats adultes et plus particulièrement les mâles non castrés, ont besoin de marquer leur territoire en déposant ça et là dans la maison quelques gouttes d’urine. Ces dépôts sont généralement laissés sur les murs, les portes et dans les lieux fréquentés de l’habitat. Cette fâcheuse manie, poussée par l’instinct sexuel du chat, cesse après la stérilisation de l’animal, une intervention bénine et indolore (pratiquée sous anesthésie).

Déménager avec un chat ou adopter un chat adulte, âgé…. et sale : Quelques gestes simples

Déménager ou recueillir un chat adulte abandonné implique de laisser le temps à l’animal de s’habituer à un environnement nouveau. Il convient pour cela d’installer sa litière toujours éloignée de sa gamelle, dans un endroit tranquille, facilement accessible et de porter le chat plusieurs fois par jour jusqu’à son bac qu’il assimilera vite à des toilettes.

Certaines odeurs attirent naturellement les chats comme l’amoniaque ou l’eau de javel. Nettoyer sa litière avec de l’eau de javel incitera donc l’animal à retourner faire ses besoins à cet endroit.

C’est aussi la raison pour laquelle il faut absolument éviter de laver les souillures découvertes dans la maison avec ces mêmes produits qui auraient pour effet d’encourager l’animal à continuer à se soulager là où c’est interdit. Il est conseillé d’utiliser plutôt des produits répulsifs comme le vinaigre blanc ou autre dissuasif (répulsifs ou phéromones de synthèse) acheté dans le commerce.

Et si le chat reste désespérément sale….

Si malgré tout le chat continue d’éliminer à côté de sa litière, plusieurs explications sont possibles :

– L’emplacement de la litière ne lui convient pas
– La texture de la litière ne lui plaît pas. Il est préférable d’utiliser une litière fine qui ne s’agglomère pas.
– Le chat souffre d’un problème urinaire. Une consultation vétérinaire en déterminera la nature exacte et le soignera.

Dernier conseil, il faut prévoir autant de litières que de chats dans une maison, à installer à des endroits différents !