Accueil/Eduquer/Apprentissage du chat/Comment punir son chat ?

Comment punir son chat ?

Comment punir son chat ? 2017-10-28T15:30:22+00:00

Punir un chat qui fait des bêtisesUn chat chez soi, c’est une source de joies… et de bêtises potentielles ! Afin d’éduquer au mieux votre animal, parfois, il va falloir se montrer un peu plus ferme.

La punition est-elle comprise ?

Avant toute chose, il faut savoir qu’un chat ne s’éduque pas comme un chien. Bien plus indépendant, le chat ne comprend pas la notion de punition. Il faudra alors ruser, et au lieu de lui démontrer fermement que son comportement n’est pas adapté, il vaudra mieux lui indiquer un comportement plus plaisant pour vous. Plutôt que de refuser quelque chose, montrez-lui autre chose de plus intéressant à la place !

Identifier la bêtise

Un chat ne comprenant pas la punition, c’est à vous de comprendre pourquoi il a fait ce qui sera une «bêtise » à vos yeux. En effet, le fait d’uriner à côté de sa litière, par exemple, peut indiquer une incontinence ou tout autre problème médical avant d’être clairement identifié comme une volonté de faire une bêtise.

Un chat en bonne santé et qui se sent bien chez lui est très peu enclin à faire des bêtises. Parfois, des comportements qui vous seront désagréables montrent un stress (uriner partout), un mal-être (griffer les meubles, etc.) ou un manque. Assurez-vous que le bac à litière est bien propre si Minet fait plutôt à côté ; et qu’il a à sa disposition un griffoir qu’il préférera aux meubles.

« Non » : le mot magique

C’est au moment de l’éducation du chaton que le principal comportement futur de votre animal va se jouer. En effet, c’est lorsqu’il apprend à vivre avec vous qu’il va intégrer vos habitudes et vos codes. Certains maîtres interdisent au chat de monter sur les tables, par exemple, d’autres le permettent.

Il n’y a pas de règle immuable, il faut simplement se montrer cohérent et sûr de soi. Si vous avez décidé qu’il sera interdit au chat de monter sur un meuble, ne le laissez jamais faire. Quand votre chat fait une bêtise, dites fermement « Non ! », et chassez-le.

Évitez de lui assener une tape avec la main : votre main prodigue des caresses et de la nourriture, elle ne doit pas devenir un instrument déplaisant. L’une des méthodes les plus partagées par les propriétaires de chat est celle du pistolet à eau : ayez toujours à portée un petit pistolet à eau, et envoyez-en quelques gouttes sur l’animal tout en prononçant le mot « Non ». Il associera ainsi ce mot à une situation déplaisante, mais qui ne vient pas directement de vous.

Montrer l’exemple

Si le problème vient d’un comportement inévitable du chat (faire ses griffes par exemple), il est important de montrer à l’animal le meilleur endroit. Au moment où il griffera votre canapé, saisissez-le en disant « non » et indiquez-lui un griffoir, où il est permis de faire les griffes. Félicitez-le ensuite lorsqu’il agit bien. Il faudra sans doute se montrer patient, l’apprentissage ne se fait pas en une fois.