Accueil/Eduquer/Le comportement du chat/Pourquoi le chat griffe les meubles ?

Pourquoi le chat griffe les meubles ?

Pourquoi le chat griffe les meubles ? 2017-11-25T18:22:18+00:00

pourquoi mon chat griffe mes meublesTous les propriétaires de chats ont eu le malheur de découvrir que le félin a une fâcheuse tendance à griffer les meubles de toute la maison. Agaçant pour vous, le comportement qu’adopte le chat lorsqu’il fait cela n’est autre qu’un comportement naturel qui a plusieurs explications.

L’entretien des griffes

Le premier « objectif » du chat lorsqu’il se met à griffer vos meubles est d’entretenir ses griffes. C’est donc l’action mécanique des griffures qui lui est utile dans ce cas. L’animal, en griffant vos meubles, se débarrasse des petits morceaux de griffes morts ou cassés qui le gênent.

Dans le même temps, le félin entretient les muscles qui contrôlent le mouvement des griffes (sortie et rétractation notamment). C’est un peu sa façon à lui de faire de la musculation.

Un marquage stratégique

Le chat, en griffant vos meubles, satisfait un instinct naturel qui le pousse à montrer sa présence, à marquer son territoire. Ces marques de griffures se trouvent alors bien en vue, généralement à des emplacements stratégiques comme les zones de passage, par exemple dans les couloirs ou à proximité de la porte d’entrée. Bien entendu, votre chat ne se limite pas à griffer vos meubles si vous disposez d’un espace extérieur, il marque également des éléments qui se trouvent dehors, des arbres notamment.

Dans le cadre du marquage, ce n’est plus l’action mécanique qui est recherchée et utile, mais bien la marque laissée. Cette marque est alors à la fois physique et olfactive. En effet, le chat laisse par la même occasion des phéromones libérées par ses coussinets.

Une tendance plus ou moins forte selon les individus

Tous les chats n’ont pas la même tendance naturelle à griffer les meubles (ou les éléments qui se trouvent en extérieur). Il apparaît aujourd’hui que la génétique joue un rôle important dans l’apparition ou non d’une tendance importante à griffer. En effet, on constate que les petits issus de parents très griffeurs le sont également.

L’imitation des parents est également à l’origine d’une tendance plus ou moins forte à griffer les meubles. Les petits apprennent en regardant et en imitant leur mère, il est donc logique qu’un chaton dont la mère griffe les meubles le fasse également. Il aura moins tendance à le faire si cette dernière est habituée à utiliser un griffoir ou tout simplement si elle ne griffe pas en intérieur.

Le sexe de l’animal joue également un rôle déterminant : un chat mâle a plus tendance à griffer les meubles qu’un chat femelle en raison de son besoin plus important de marquer son territoire.

Enfin, l’angoisse des chats est aussi à l’origine de comportements griffeurs développés. Ainsi les chats angoissés sont ceux qui griffent le plus les meubles.