Accueil/Eduquer/Le comportement du chat/Pourquoi le chat ronronne ?

Pourquoi le chat ronronne ?

Pourquoi le chat ronronne ? 2017-11-26T12:52:54+00:00

Ronronnement chatLe chat est un animal domestique qui fait partie de notre univers quotidien. Sa beauté, sa grâce et sa personnalité tout autant indépendante que câline en font un animal de compagnie de premier choix.

Par son ronronnement si particulier, il nous transmet des ondes qui viennent apaiser stress et anxiété. D’où viennent ces douces vibrations et sait-on ce qu’elles signifient véritablement ?

Un langage établi dès le plus jeune âge

Comme la plupart des félins, le chaton développe dès les premiers jours après sa naissance une vibration sonore, continue et de basse amplitude, qu’il émet au niveau de la gorge tout en gardant la bouche fermée. Ce ronronnement, sorte de respiration parallèle, est la manifestation d’une première communication avec sa mère, au même titre que les miaulements ou les pleurs.

Il se déclenche lors des tétées ou au moment de la toilette, confirmant la satisfaction d’un besoin primaire. Le chaton ronronne de contentement et sa mère ronronne à son tour. Elle manifeste sa présence rassurante et sa capacité à répondre aux besoins vitaux de son petit, de le nourrir mais aussi de le calmer ou de le consoler.

Le chat domestique, une fois adulte, continue d’être pris en charge par l’humain qui le nourrit et pourvoit à son bien-être. Les caresses et les marques d’une attention bienveillante lui donnent la tranquillité, l’apaisement et l’assurance d’une sécurité dont il a besoin. Maintenu dans une relation d’ordre maternant, ses ronronnements se déclenchent dans les mêmes circonstances que ceux d’un chaton.

Un antistress naturel

Il est aisé de considérer le ronronnement d’un chat comme une marque de plaisir ou d’affection, il peut pourtant signifier bien autre chose. Véritable langage, il est fait de toute une palette de nuances. Et si le ronronnement exprime le plaisir, il peut aussi se déclencher en cas de peur ou de souffrance.

Dans une situation de stress importante ou face à un congénère dominant, le chat peut ronronner pour exprimer sa soumission. Le ronronnement se fait alors langage.

Certains scientifiques ont également mis à jour une vertu apaisante du mécanisme. Face à une douleur ou à une maladie, ces vibrations naturelles qui ont une fréquence particulière située entre 25 et 30 Hz viendraient soulager l’animal, voir l’aider à guérir au même titre qu’un antalgique. Elles aideraient le chat à cicatriser plus rapidement et auraient un effet bénéfique sur les os.

Les vertus du ronronnement

Il n’est pas toujours facile de décrypter les besoins du chat qui bénéfice de notre affection, mais il est possible de rester attentif à son comportement. Et si le ronronnement est pour le chat un langage, mais aussi un moyen de se calmer et de se rassurer, il a la capacité de le transmettre. Ainsi l’humain peut bénéficier des vertus relaxantes et tranquillisantes des douces vibrations du félin. On en a même fait une thérapie officielle : la ronronthérapie.