Accueil/Eduquer/Le jeu chez le chat/Comment le chaton apprend à chasser ?

Comment le chaton apprend à chasser ?

Comment le chaton apprend à chasser ? 2017-11-13T12:51:21+00:00

chaton apprend à chasserLa prédation n’est pas une capacité que le chaton développe par lui-même. La mère emploie différentes astuces pour dresser ses petits à chasser. Depuis toujours, cet entraînement s’avère essentiel à leur survie.

Un dressage par étapes

La mère ne se contentera pas d’attaquer une proie et de la manger devant ses chatons pour les inciter à l’imiter ; elle émettra aussi des sons particuliers pour retenir leur attention. Habituellement cet entrainement intensif commence lorsque les petits sont âgés de 4 à 8 semaines.

A deux mois, un chaton peut réussir à attraper et à tuer une souris ; pour certains, la chasse deviendra alors plus intéressante que le jeu. Lorsqu’un chaton arrive à capturer une proie, la mère fait en sorte de la libérer pour qu’il chasse à nouveau. De cette façon, elle l’amène à développer son observation tout en participant activement. Elle peut aussi apporter une souris morte au chaton et en croquer une partie devant lui pour lui signifier qu’il s’agit bien d’une proie bonne à manger. Par la suite, elle commencera à apporter des souris vivantes pour inciter les chatons à les chasser d’eux-mêmes.

Des chasseurs plus habiles que d’autres

Si la mère se montre habile à la chasse, ses chatons deviendront eux aussi de bons chasseurs. Au fil du temps, ils deviendront plus agiles et encore plus rapides.

S’il s’agit de chats allant à l’extérieur, la mère les guidera vers un endroit propice pour s’exercer à attraper et manger des souris. Pendant ces sorties, chaque chaton développera un style et des techniques qui lui conviennent. Le genre de proies fournies par la mère influence le choix de proies que le chaton sera porté à chasser, une fois devenu adulte.

Les chats vivant à l’intérieur et l’instinct de chasseur

Un chat bien nourri à la maison conserve tout de même son instinct de chasseur et ses atouts : un odorat et une ouïe développés, une vue impeccable, des griffes acérées (à condition de ne pas lui enlever…), des réflexes rapides et une démarche silencieuse. S’il attrape une souris qui s’est faufilée dans la maison, il en fera son jouet avant de la tuer d’un coup de crocs dans la nuque ; la plupart du temps, il ne la mangera pas.

S’il advenait qu’il se retrouve seul dans la nature et doive assurer sa survie, il se mettra à chasser. Pour se nourrir suffisamment, un chat doit manger 9-10 souris par jour.

Étrangement, les petits chats n’apprendront pas aussi efficacement si c’est un chat adulte, autre que leur mère, qui tente de leur apprendre à chasser.

Lire également :