Accueil/Nourrir/L'alimentation du chat/Quels sont les besoins énergétiques du chat ?

Quels sont les besoins énergétiques du chat ?

Quels sont les besoins énergétiques du chat ? 2017-11-14T23:58:56+00:00

les besoins énergétiques du chat Les besoins énergétiques du chat diffèrent selon son mode de vie et son environnement. S’il sort, chasse et vit dehors, il aura plus de besoins nutritionnels qu’un chat qui dort toute la journée sur le canapé. Comment savoir de quelle alimentation le chat a besoin ?

Les besoins selon les différents types de chats

Pour calculer les besoins énergétiques du chat, il faut prendre en compte son poids et son niveau d’activité physique. Pour un chat d’appartement, on comptera 50 calories par kilo ; pour un chat actif, 55 calories par kilo ; et pour un chat très actif, 60 calories par kilo.

Après, il existe aussi des situations particulières. Le chat castré a besoin de moins de calories qu’un autre, et lui donner les mêmes portions l’amènera donc à grossir. En revanche, la chatte en fin de gestation et la chatte allaitante auront besoin de plus grands apports, pour pouvoir nourrir leurs chatons.

Exemples de besoins énergétiques

Si votre chat pèse deux kilos et qu’il est très actif, il lui faudra 120 calories par jour. S’il pèse six kilos et qu’il vit en appartement, il lui en faudra 300. Ces exemples valent pour les chats non stérilisés. Prenons les mêmes données avec des chats stérilisés : c’est respectivement 80 et 240 calories. Les mêmes données avec une chatte allaitante, cela donne respectivement 300 et 900 calories.
Il vous faut donc calculer ces besoins énergétiques puis regarder sur le sachet de nourriture le nombre de calories pour 100 grammes. A vous ensuite de faire un produit en croix pour savoir quelle ration donner à votre félin.

Les protéines et les lipides

Le chat est un carnivore strict : il aura donc besoin de protéines animales, plus importantes que chez le chien. Dans ces protéines, il y a deux acides aminés, la taurine et l’arginine, qui sont indispensables au chat. Si ces acides ne sont pas en quantité suffisante dans l’alimentation du chat, celui-ci risque de se retrouver avec de graves problèmes oculaires.

Les lipides, ou graisses, sont également indispensables en tant que source d’énergie. Plus il y a de graisses, plus le chat aime. Le risque est donc de lui donner des rations trop riches en lipides, ce qui le ferait grossir. De plus, un chat castré ou qui vit en appartement, aura des besoins en lipides moins importants qu’un chat qui sort : il faudra donc lui en donner moins, sous peine de développer un surpoids, voire de l’obésité.

Les glucides, vitamines et minéraux

Les sucres lents ne sont pas vraiment conseillés pour les chats, et encore moins les sucres rapides. Côté vitamines, les chats ont davantage besoin des vitamines A, PP, D et B1. Les minéraux sont eux aussi très bons. Ils se présentent sous la forme d’aliments secs et permettent de prévenir les calculs rénaux.