Accueil/Nourrir/L'alimentation du chat/Le comportement alimentaire du chat

Le comportement alimentaire du chat

Le comportement alimentaire du chat 2017-11-15T00:01:21+00:00

Le comportement alimentaire du chatLe corps du chat est fait pour accueillir de petits repas, une vingtaine de fois dans la journée. Cela est lié à son comportement de chasseur.

Un petit estomac pour de petits repas

Le chat est un animal qui mange en petites quantités. La raison réside dans son caractère à l’état sauvage : le chat est un chasseur et se nourrit des proies qu’il attrape. Comme il n’attrape que de petites proies, il ne peut faire que de petits repas. Mais comme il chasse toute la journée, il peut faire une quinzaine de tout petits repas par jour.

Face à cela, ses organes se sont adaptés : son tube digestif est court, son estomac est petit. Ce qui fait que le chat est vite rassasié, et n’a pas besoin de manger beaucoup pour arriver à satiété.

Le chat domestique

Le chat d’appartement a évidemment gardé ses instincts de chasseur, même s’il n’a jamais vécu dehors. Il lui faudra donc de petits repas, mais fréquents (4 ou 5 par jour), constitués de 50% de protéines, et le restant de féculents, de végétaux et de vitamines.

En plus de ces petits repas, vous pouvez laisser à votre chat une gamelle de croquettes, en libre-service, pour qu’il puisse venir manger quand il le désire. A défaut de manger ses proies, il pourra alors continuer de manger quand il le souhaite.

Par contre, vous devez garder un œil sur sa consommation de croquettes : si vous trouvez que le chat en mange trop, il faudra les lui enlever, car il pourrait devenir obèse. Si le chat sort beaucoup, il n’est pas forcément nécessaire de lui laisser des croquettes, puisqu’il mangera les proies qu’il attrapera.

Que mange le chat ?

Le chat est un carnivore strict : sans protéines animales, il meurt.

Lorsqu’il chasse dans la nature, c’est toujours de petits animaux. Mais s’il vit en appartement, il faudra remplacer, dans chacun de ses repas, ces animaux qu’il aurait pu chasser. Chacun de ses repas doit être constitué au minimum de 50% de protéines.

Le chat n’a pas autant de papilles gustatives que l’homme : au goût, il ne fait guère la différence entre les différentes viandes. C’est à l’odeur qu’il les reconnaît.

Contrairement aux idées reçues, le poisson n’est pas sa viande préférée, même si elle est dans le top 5 de ce qu’il préfère. Vous pouvez aussi bien lui donner du bœuf, du porc, du poulet et du mouton.

Les troubles alimentaires

Comme chez l’homme, le chat peut souffrir de troubles alimentaires. Il arrive parfois que le chat mange beaucoup plus que nécessaire, entraînant une prise de poids inquiétante. Cela est dû en général au stress. Il faut veiller à ce que le chat ait de quoi jouer, se dépenser, ne pas s’ennuyer, afin qu’il s’alimente correctement.