Accueil/Nourrir/L'alimentation du chat/Quels sont les troubles alimentaires du chat ?

Quels sont les troubles alimentaires du chat ?

Quels sont les troubles alimentaires du chat ? 2017-11-15T23:10:44+00:00

troubles alimentaire chez le chatL’anxiété, le stress, un sevrage précoce, les causes des troubles alimentaires du chat peuvent être multiples. Ces troubles alimentaires sont souvent similaires à ceux que l’on retrouve chez l’homme, comme la boulimie et l’anorexie. Mais le chat peut avoir d’autres troubles, comme le pica ou le syndrome du téteur.

La boulimie

Le chat s’ennuie. Comme il s’ennuie, il mange. Comme il mange, il grossit et devient obèse. Ça, c’est le syndrome du chat d’appartement. Rassurez-vous, cela n’arrive pas à tous les chats d’appartement, et arrive aussi aux chats qui sortent.

Les principales causes sont l’anxiété, la présence fréquente d’inconnus dans l’appartement, le manque de jeu et d’occupation, la solitude. Quelque fois, le chat mange tellement, et tellement vite, qu’il vomit. Pour soigner la boulimie de votre chat, commencez par passer plus de temps avec lui, jouer, lui donner de quoi se dépenser et s’isoler quand il en a envie. Contrôlez sa distribution de croquettes, pesez chaque aliment et ne lui donnez surtout pas plus.

L’anorexie

Le chat ne mange plus. Il est inquiet, anxieux, se sent délaissé. L’anorexie peut survenir après le décès de son maître ou le départ d’un membre de la famille, au moment d’une mise en pension pendant les vacances, après un déménagement qui aurait déraciné le chat de son environnement…

L’anorexie se traduit par un affaiblissement de l’animal, et un air chaque jour plus triste. Il faut agir vite.

Le pica

Le pica est un mal-être étrange qui caractérise certains chats qui s’ennuient ou sont perturbés par un changement. Ces chats grignotent des choses non comestibles, comme des tissus, des pelotes de laine, des élastiques, des cailloux… Ce trouble suit le chat toute sa vie, même si par période il est peu présent.

Quelles sont les causes du pica ? Elles sont obscures. Un changement de gamelle, un nouveau meuble dans la pièce, un changement dans la disposition des meubles, l’arrivée d’un nouveau chat, un sevrage trop précoce.

Si votre chat est sujet au pica, il faut réagir rapidement car il pourrait avaler ces substances et se blesser avec, se provoquer des occlusions intestinales, voire s’étouffer. Dans un premier temps, vous pouvez l’empêcher de grignoter ces objets, mais il ne le fera pas toujours devant vos yeux.

Le chat téteur

Ce trouble caractérise les chats qui, même adultes, reproduisent la tétée qu’ils pratiquaient quand ils étaient bébés. Le chat téteur peut téter un tissu, une peluche, et même la peau de son maître, en poussant avec ses pattes.

Sur le moment, il n’y a rien de grave. Mais au bout d’un certain temps, il faut être vigilant car cela marque un signe d’affection extrême du chat pour son maître, et le chat pourrait entrer dans une profonde dépression s’il venait à en être séparé.