Accueil/Nourrir/L'obésité chez le chat/Quels risques liés à l’obésité du chat ?

Quels risques liés à l’obésité du chat ?

Quels risques liés à l’obésité du chat ? 2017-11-19T23:16:02+00:00

Chat trop grosComme chez l’homme, l’obésité du chat est une maladie à traiter sérieusement si l’on veut éviter un décès prématuré. De plus, un chat obèse ne sera pas heureux, et pourra souffrir de difficultés respiratoires. Si l’on n’a pas pu empêcher l’obésité de s’installer, il faut la traiter au plus vite.

Les conséquences morphologiques

Les conséquences les plus évidentes de l’obésité du chat sont morphologiques. Le chat grossit, les tendons s’altèrent, et le chat se met à boiter. Le chat fait de moins en moins d’efforts physiques, devient intolérant à la chaleur, et se retrouve avec des troubles respiratoires comme la dyspnée. Il arrive également que l’obésité provoque de l’hypertension.

Si c’est une femelle, elle risque aussi d’avoir des complications pour mettre bas.

Enfin, le chat obèse se lavera moins souvent, et ira moins fréquemment dans sa litière, étant devenu intolérant à l’effort physique. Il urinera donc moins souvent et sera davantage sujet à des infections urinaires, surtout qu’il aura des difficultés pour se nettoyer cette partie-là du corps.

Les conséquences pathologiques

Les conséquences de l’obésité chez le chat sont aussi pathologiques. Un chat obèse a quatre fois plus de risques qu’un chat qui ne l’est pas, de développer du diabète sucré. Le chat obèse peut encore développer une lipidose hépatique : s’il cesse de manger, les lipides vont être libérés dans le sang et vont altérer le fonctionnement du foie.

Tous ces problèmes vont évidemment avoir un impact sur le système cardiovasculaire du chat, qui verra son espérance de vie diminuer de deux ans en moyenne. C’est sans compter les maladies de la peau que cela entraîne : maladies cutanées, mauvaise cicatrisation des plaies…
De plus, un chat obèse sera plus difficile à examiner par le vétérinaire.

Enfin, en cas d’opération chirurgicale, les risques liés à l’anesthésie seront plus importants. En tous les cas, le chat obèse vivra moins longtemps qu’un chat qui ne l’est pas.

Causes et traitements de l’obésité

L’obésité du chat est souvent liée à un régime alimentaire peu respectueux de celui du félin dans la nature : il doit avoir accès en permanence à ses croquettes.

Le chat doit aussi pouvoir se dépenser, grimper, jouer… C’est ainsi que l’on prévient l’obésité chez l’animal. Une fois que l’obésité est durablement installée, il est plus difficile de la soigner. Il faut commencer par une consultation chez le vétérinaire, qui prescrira un régime alimentaire particulier, et éventuellement des médicaments pour prévenir les pathologies liées à l’obésité.

Mais tous les chats ne sont pas égaux devant la santé : certains sont plus exposés que d’autres à l’obésité. Les mâles, davantage que les femelles. Les chats castrés, plus que ceux qui ne le sont pas. Les chats adultes plus que les chatons, car leur activité diminue.