Accueil/Races de chats/Chat Balinais

Chat Balinais

Chat Balinais 2017-10-19T13:38:40+00:00

Informations principales

NomBalinais (Siamois à poils longs)
OrigineEtats-Unis
TailleMoyenne
PoidsMâle : 2,5 à 5 kgs
Femelle : 2 à 4 kgs
PelageLong - Doux - Soyeux
CouleursBleue - Chocolat - Crème - Lilas - Rouge - Carapace
Espérance de vie10 à 15 ans
TempéramentAffectueux - Intelligent - Joueur
PrixEnviron 500 €

Caractéristiques

CaractéristiqueNote
Adaptabilité5 stars
Affectueux5 stars
Amical avec les enfants4 stars
Amical avec les chiens5 stars
Amical avec les étrangers5 stars
Niveau d'énergie5 stars
Toilettage3 stars (Nécessite une fréquence de toilettage modérée)
Problèmes de santé3 stars (Hypoallergénique : Non)
Intelligence5 stars
Perte de poils3 stars
Besoin d'attention5 stars
Expressif5 stars

Apparence

Les gens me disent toujours que j’ai un look royal. Contrairement à d’autres races de chats, ma tête n’est ni carrée ni ronde mais s’effile jusqu’à avoir une forme triangulaire me donnant un air majestueux.

Pour couronner le tout, j’ai des yeux en amande avec une légère touche orientale et des yeux plus bleus que bleus, semblable au fond des océans.

Pour intensifier davantage mon apparence aristocratique, j’ai un nez droit qui, ni ne se brise ni ne se soulève. Il accentue vraiment la forme de ma tête et me donne aussi un regard curieux qui reflète ma personnalité.

Voyez-vous, je suis un chat super curieux et comme pour mettre davantage en évidence ma curiosité, j’ai de grandes oreilles pointues qui se dressent sur le dessus de ma tête, comme des antennes.

Mais ce qui est le plus caractéristique chez moi, c’est mon corps élégant et longiligne. C’est là même la principale inspiration pour le nom de ma race : le chat Balinais, en référence à la grâce des danseuses de l’île de Bali, même si je suis en fait originaire des États-Unis (chut, ne le dites à personne).

Un long et fin manteau ayant l’apparence d’une excellente soie couvre mon corps svelte. Est-il étonnant que je paraisse si royal ?

Personnalité

J’aime vraiment mes maîtres. Je veux toujours le meilleur pour vous, c’est pourquoi je consacre une grande partie de mon temps à vous suivre partout, en vous faisant profiter de mes opinions sur ce que je pense être le meilleur.

Et oui, j’ai des opinions précieuses sur tout et vous avez vraiment besoin de les entendre. Donc si vous êtes assis, attendez-vous à ce que je sois là sur vos genoux à philosopher. Et si vous marchez, vous pouvez parier que je vous suivrai à la trace tout en discutant avec vous.

Vous pouvez remercier votre bonne étoile car nous autres chats Balinais n’avons pas la voix forte et perçante de notre cousin, le Siamois.

Heureusement que je suis plus intelligent que la plupart des chats et que j’ai un certain talent pour la communication. Si je ne peux pas comprendre tous les mots que vous prononcez, je peux lire des gestes et des expressions faciales.

Je peux si bien le faire qu’au final, je peux souvent dire quand vous vous sentez triste.

Dans ces moments-là, j’arrêterai de vous dispenser mes conseils pour plutôt vous souffler dans l’oreille, vous donner un câlin réconfortant ou vous chanter une chanson en ronronnant et en gazouillant doucement.

Alors que je suis très dévoué à mes maîtres, je dois quand même admettre que je peux me sentir un peu en concurrence avec d’autres créatures. En tant que chat Balinais, je n’ai aucun problème à socialiser avec les chiens amicaux et les jeunes enfants mais je ne peux pas jouer avec eux longtemps, sauf si je suis le centre de l’attention. J’aime vraiment être sous les feux de la rampe.

Notez que je ne suis ne pas en reste quand il s’agit de bouder ou réclamer de l’attention. Donc si vous pensez être occupé pendant un certain temps, vous devriez songer à prendre un autre chat Balinais pour que je puisse jouer pendant votre absence. J’ai besoin de compagnie constante et je n’ai pas honte de l’admettre.

La compagnie et le jeu m’aident à me détendre. Sinon, mon niveau d’activité devient fou. Non seulement je suis un félin très énergique, mais je suis aussi très intelligent et j’ai donc besoin à la fois d’activité physique et de stimulation mentale.

Cela peut être génial – si vous êtes prêt à jouer et vous amuser avec moi – puisque je suis l’un des chats les plus ludiques et divertissants existants. Nous pouvons parler pendant des heures, jouer et chasser des proies ensemble, ou bien vous pouvez me regarder chercher sans relâche comment enlever un coin de plastique d’une boîte en utilisant juste mes pattes et la pure puissance de mon cerveau.

Mais si vous n’avez pas le temps et l’énergie pour moi, mon niveau d’activité élevé pourrait vraiment être difficile à supporter pour nous deux. Vous me trouverez trop bavard et je vous trouverai inapte à la conversation. Vous rentrerez chez vous en trouvant tout votre papier toilette déroulé et vos boîtes de mouchoirs vides tandis que je me féliciterai d’avoir trouvé quelque chose avec lequel jouer par moi-même.

De tels malentendus peuvent se produire, alors assurez-vous que vous êtes prêt à me suivre, d’accord ?

Foyer idéal

Et bien pour le dire simplement, mon humain idéal est celui qui peut répondre à mon besoin constant d’attention et de longues conversations. En dehors de cela, il est assez simple de s’occuper de moi. Juste beaucoup de plaisanteries, un ventre frotté, des tapotements sur la tête, des câlins rassurants et autres gestes doux me mettront de bonne humeur.

J’ai aussi un faible pour les humains qui comprennent mon besoin d’être toujours en mouvement et aménagent la maison en conséquence. Cela signifie beaucoup de perches d’escalade et de jouets, à la fois pour la chasse (j’aime les choses qui bougent et font du bruit) et pour la stimulation mentale.

Histoire

Si nous portons le nom de chat Balinais, notre race n’est pourtant pas d’origine asiatique. Nous sommes des Etats-Unis. Selon Grandma Bobbie Jay, notre arbre généalogique a commencé à prendre racine en 1928 lorsque des chatons à poils longs commençaient à apparaître dans des portées de Siamois à poils courts.

La différence de longueur des poils était perçue comme une mutation et un défaut possible, donc ces chatons ont été rapidement vendus comme animaux de compagnie pour les empêcher de se reproduire une fois devenus adultes. Cependant, tout a changé à la fin des années 1950 quand une amatrice californienne de chats appelée Marion Dorsey s’est rendue compte que cet attribut pourrait juste être le début d’une nouvelle race de chat.

Dorsey a présenté un plan d’élevage détaillé pour ces chatons pour inciter les gènes à poils longs à devenir plus dominants. Elle a travaillé dur pendant quelques années jusqu’à ce que ses efforts soient remarqués par un aficionado de chats de New York, Helen Smith, ayant décidé de l’aider.

C’est Smith qui a développé le nom Balinais comme un clin d’œil aux danseuses de Bali en Indonésie. Nos belles figures et longs manteaux soyeux lui rappelaient les mouvements élégants des danseuses. Smith a également commencé à nous présenter aux expositions de la Cat Fancier Association (CFA) sous la catégorie AOV (Toute Autre Variété).

Les efforts de Marion Dorsey et Helen Smith se sont concrétisés lorsque la Cat Fanciers Federation (CFF) a officiellement reconnu le chat Balinais comme une race distincte en 1961 et nous avons reçu la même reconnaissance de la FCA neuf ans plus tard. L’Association Internationale des Chats (TICA) et l’American Cat Fanciers Association (ACFA) ont immédiatement suivi.

Santé

Si je suis sensible sur le plan émotionnel, côté physique, je ne requiers pas d’attention spécifique. J’ai seulement besoin d’exercice régulier ainsi que d’un régime alimentaire approprié. Mis à part maintenir mon physique svelte, me donner les bonnes choses à manger m’empêche également de devenir incontrôlable, ce qui peut être un tracas pour moi et mon propriétaire. Un méticuleux toilettage hebdomadaire est tout ce qu’il faut pour garder ma queue et mon pelage impeccables.

Bien sûr, j’ai besoin de passer régulièrement chez mon vétérinaire tous les 6 mois environ. Bien que nous autres Balinais soyons des chats robustes, nous sommes encore sensibles aux maladies comme les troubles gastriques, l’épaississement des parois du cœur et des problèmes bronchiques, à l’image des autres félins. Il vaut mieux prévenir que guérir comme on dit.

Jouets préférés

Je suis particulièrement friand des jouets me permettant d’avoir un peu d’action comme cette canne à pêche pour chat. En plus de m’aider à faire de l’exercice, ce jouet rafraîchissant améliore mon processus de concentration. Le meilleur dans tout cela ? Il implique la participation de l’homme, ainsi vous aurez beaucoup de plaisir à jouer avec moi tout comme j’en aurai à le faire avec vous.

Comme je l’ai mentionné plus tôt, je suis juste fou d’escalade. Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas beaucoup d’endroits où je pourrais escalader dans votre maison. Il vous suffit de m’acheter cet arbre à chat et tout ira parfaitement. Montez-le et laissez-moi grimper !

J’adore toutes les choses que je peux chasser ou sur lesquelles je peux sauter, comme ces jouets pour chats. En plus d’avoir des balles de différentes formes et tailles, ils comprennent même des jouets avec des cloches qui ne manquent jamais de me faire courir à chaque fois. Il suffit de les disperser dans toute la maison pour que je puisse les chercher et les détruire.

Le saviez-vous ?

Je ne veux pas me vanter mais mon pelage reste très près de mon corps et ne se natte jamais. On m’a aussi dit que ma queue ressemblait à une jeune noix de coco, ce qui ajoute un peu plus de touche asiatique à ma race Balinaise.

Je suis une des races de chats les plus rares de nos jours. Alors qu’il y a maintenant un certain nombre d’éleveurs de chats Balinais, vous devrez attendre un long moment pour obtenir votre propre chaton en raison d’une forte demande.

La plupart des humains préfèrent me voir balader seulement à l’intérieur. J’ai tendance à être plutôt excité quand je vois des espaces en hauteur comme des toits et des arbres que je peux escalader en un souffle. Malheureusement, j’ai parfois peur de descendre et me retrouve piégé. Je soupçonne que les pompiers ont de meilleures choses à faire alors ne me laissez pas sortir, d’accord ?

Les scientifiques ont une théorie selon laquelle le chat Balinais serait un descendant de l’Angora turc ou du chat Persan mais il n’y a toujours pas de résultats définitifs. Cela reste toujours intéressant à savoir cependant.