Chat Bengal

Chat Bengal 2017-10-19T23:57:03+00:00

Informations principales

NomBengal
OrigineEtats-Unis
TailleMoyenne à Grande
PoidsMâle : 4 à 8 kgs
Femelle : 3 à 5 kgs
PelageCourt - Dense - Lisse - Soyeux
CouleursNoir - Marron - Crème - Rouge
Espérance de vie12 à 16 ans
TempéramentActif - Agile - Vif - Affectueux - Energique - Turbulent
PrixEntre 800 € - 1200 €

Caractéristiques

CaractéristiqueNote
Adaptabilité5 stars
Affectueux5 stars
Amical avec les enfants4 stars
Amical avec les chiens5 stars
Amical avec les étrangers3 stars
Niveau d'énergie5 stars
Toilettage1 stars (Nécessite une fréquence de toilettage occasionnelle)
Problèmes de santé3 stars (Malheureusement connu pour avoir une myriade de maladies. Les propriétaires de cette race de chat devront se préparer à des coûts médicaux sur le long terme ou alors, il est recommandé de prendre une assurance pour chat / Hypoallergénique : Non)
Intelligence5 stars
Perte de poils3 stars (Perte de poils modérée)
Besoin d'attention5 stars
Expressif1 stars (Connu pour être calme et silencieux)

Apparence

On me dit toujours que j’ai un des looks les plus exotiques dans le monde des félins. Pas vraiment étonnant car voyez-vous, la lignée des chats de Bengal provient de chats sauvages.

Un seul coup d’œil sur mon pelage unique et vous saurez immédiatement que je suis unique en mon genre. Bien sûr, mon pelage n’est pas aussi long et soyeux que certains chats, mais il est dense et assez épais pour vous donner envie d’y enfouir votre visage.

Et ce n’est même pas la meilleure partie : mon pelage est un régal pour les yeux. C’est une véritable mosaïque de couleurs spéciales avec un contraste saisissant de marbrures vives et de bandes horizontales inclinées.

Oh, vous ne pourrez pas vous empêcher de me regarder. Tout le monde le fait.

Et je ne les blâme pas. Après tout, tout le monde n’a pas un pelage comme le mien. Il possède des tons époustouflants, en particulier le « seal point » du lynx, le brun et le sépia.

Si vous avez de la chance, je pourrais même avoir quelques mèches rosacées comme mes cousins ​​lointains, l’Ocelot et le Lynx. Ce sont deux chats sauvages, vous savez. Quant aux autres chats domestiques, eh bien, aucun d’entre eux n’affiche un pelage comme le mien.

Mais ma fourrure ne fait pas tout. J’ai une tête mignonne et petite comparée à la taille générale de mon corps. Elle est également remarquablement mobile et je le prouve en la faisant pivoter dans n’importe quelle direction que je souhaite, surtout quand je suis d’une humeur curieuse. Pas à 360 degrés, comme un hibou, ça serait bizarre. Pensez plutôt comme un cygne gracieux.

Oh, et aussi j’oubliais : mes oreilles sont parfaites. Et elles ne s’affaisseront pas avec l’âge. Pour compléter leur perfection, elles sont arrondies à la pointe, ce qui leur donne un aspect élégant.

Et comme si je n’étais pas encore assez béni, Mère Nature m’a aussi donné des grands yeux de forme ovales qui semblent sans arrêt se poser des questions. Ces yeux sont l’un de mes meilleurs atouts puisqu’ils adoucissent mon intimidante apparence de chat sauvage.

Quant à mon physique, je me décrirais comme athlétique, mais pas d’une façon corpulente ou bodybuildé, bien que je ne sois pas non plus du type mince.

J’ai des jambes modérément musclées avec mes pattes arrière un peu plus longues que celles de devant, ce qui me permet de partir très vite chaque fois que je le veux.

Personnalité

La première chose à savoir sur moi, c’est que je peux me comporter un peu comme une diva. Et je n’ai pas honte de ma nature.

C’est pourquoi, si vous êtes propriétaire d’un chat pour la première fois, je ne suis pas fait pour vous. Car je demande beaucoup d’attention. Il est conseillé d’avoir eu un chat ou deux avant moi, avant d’être prêt à relever le défi.

Et un défi, j’en suis un. Pour commencer, je suis un chat très curieux. J’ai un penchant pour jouer les détectives. Vous allez toujours me trouver le nez fourré sous le canapé ou vérifier s’il n’y a pas quelque chose qui se cache derrière la plante du salon.

Je suis aussi un fou de l’escalade ! Mon agilité est sans pareille, alors vous pouvez parier que je vais passer une bonne partie de mon temps à grimper sur des choses. Que ce soit l’armoire de cuisine, le réfrigérateur, ou sur une toile de peinture, vous pourrez me voir exhiber mes compétences en escalade tous les jours.

Ma réponse préférée à mes superbes spectacles est plus « Wow! Vous êtes un félin merveilleusement agile!  » plutôt que » descends de là, maudit chat! « .

En fait je suis un chat très intelligent qui a besoin d’être stimulé.

Mais mon intelligence au-dessus de la moyenne peut être une arme à double tranchant. Si vous êtes prêt à m’accorder du temps pour m’apprendre des trucs et défier mon esprit, nous allons avoir une relation très épanouissante. Voyez-vous, je peux effectivement être élevé. J’aime aussi jouer à aller chercher, résoudre des puzzles, et à peu près tout autre chose qui me tient en mouvement et chatouille mon cerveau.

Vous pouvez même m’emmener en promenade : le parfum des arbres et les voltiges des oiseaux m’excitent vraiment ! Mais il vaut mieux me garder en laisse (ça ne me dérange pas … trop) car je peux vite m’emporter et sauter sur la branche la plus proche et la plus basse, et nous savons tous comment cela se termine (merci, pompiers, pour la dernière fois).

Retour à cette histoire de double tranchant : si vous êtes très, très occupé et / ou incapable de me fournir cette stimulation mentale dont j’ai besoin, je vous ferai savoir que mes besoins ne sont pas satisfaits. Je suis une diva bavarde quand je sens que je suis négligée. Vous m’entendrez miauler si je n’ai pas reçu ma dose quotidienne de jeu ou pire encore : si mon bol de nourriture est vide.

Et si vous pensez que les miaulements d’un chat sont doux et mignon, oh, vous n’avez tout simplement pas entendu encore ma cacophonie de sons. Je suis très talentueux et peut vocaliser dans une variété de tonalités.

Mais avant que je ne vous effraie, vous devriez savoir quelque chose d’extraordinairement à mon sujet : je suis amoureux de l’eau. Alors que les autres félins ne veulent même pas être près de cette substance, je ne vais pas réfléchir à deux fois pour prendre un bain relaxant dans la baignoire ou une douche rapide, selon mon humeur. J’aime jouer sous la pluie et même imaginer que mon bol d’eau est une petite piscine parfois.

Très souvent, vous me trouverez en train de me laver mes pattes et le visage dedans. C’est assez attachant, parait-il.

Foyer idéal

J’aime mes maîtres comme j’aime mes coussins : vieux et indulgents.

Bon, pas vieux, en soi, juste expérimentés. Comme je l’ai déjà dit, si vous n’avez jamais eu de chat avant, vous me trouverez probablement trop compliqué à gérer. Vous voyez, j’aime le genre de maîtres qui peuvent tolérer mon besoin constant d’attention et d’affection. Je peux être un peu difficile à gérer et à moins que vous soyez un propriétaire de chat expérimenté, vous pourriez me trouver plutôt ennuyant et égocentrique, ce que je ne suis clairement pas.

Je sais simplement ce que j’aime. Alors sortez, jouez sur le terrain et entraînez-vous sur des chatons plus dociles avant d’acquérir un Bengal.

Il est également important que vous soyez un être humain plutôt actif. Comme je suis plutôt friand des jeux vigoureux et d’exercice, j’ai tendance à me lier avec les humains qui aiment faire de l’exercice régulièrement. Vous savez,  je considère que rester svelte et avoir une belle apparence comme être les tops priorités de ma checklist quotidienne. Donc, pas de glandeur, ok ?

Oh, et pour votre information : les enfants et autres animaux de compagnie c’est ok pour moi, tant qu’ils savent que je n’aime pas être manipulé brutalement.

Histoire

Comme je l’ai lu à travers notre album de famille, j’ai découvert que notre race est née quand un aficionado de chat de la Californie nommé Jean S. Mill a acheté une femelle chat Léopard d’Asie dans un magasin d’animaux en 1963. Mill n’avait pas la moindre idée qu’elle allait jouer un rôle majeur dans la fabrication d’une nouvelle race de chat quand elle la ramena à la maison avec elle.

Après quelques semaines de vie commune avec ce chat Léopard d’Asie, Mill a décidé de prendre un de ses males noirs de la race American Shorthair pour lui tenir compagnie car il était très improbable qu’ils s’accouplent et produisent des chatons.

Oh que cette femme n’avait aucune idée de ce qu’elle faisait !

A la surprise de Mill, le chat Léopard d’Asie a donné naissance à deux beaux chatons quelques mois plus tard. Les deux chatons étaient en très bonne santé, mais seule la femelle qui ressemblait beaucoup à sa mère, Kin-Kin, a pu s’accoupler avec succès parce que son frère était stérile. Kin-Kin s’est reproduite encore et a donné naissance à deux autres chatons, un ayant les mêmes motifs de couleur qu’elle et l’autre de couleur unie.

Par coïncidence, vers la même époque, il y avait une recherche en cours à l’Université Loyola sur la résistance naturelle des chats léopards d’Asie au virus de la leucose féline. L’étude était menée par le Dr Willard Centerwall. Lorsque Mill en entend parler, elle contacta Centerwall et l’informa qu’elle avait réussi à se faire reproduire un chat léopard d’Asie avec un chat domestique.

Centerwall décida alors de changer l’orientation de son étude et essaya de savoir si la résistance naturelle a été transmise à leur progéniture hybride. Lorsque les résultats des tests approfondis sont sortis, ils ont été étonnés de découvrir que les chatons hybrides étaient immunisés à 100% contre la leucose féline. Lorsque la nouvelle se propagea, les amateurs de chats ont sauté de joie.

Après des années d’affinement et d’amélioration de la reproduction, le Bengal a été officiellement reconnu par la TICA (The International Cat Association) en 1986. La race a finalement été reconnue par la CCA (Canadian Cat Association), l’UFO (United Feline Organization) et l’ACFA (American Cat Fanciers Association) dans les mois qui suivirent.

Et c’est ainsi que le Bengal est arrivé.

Santé

Le Bengal peut demander beaucoup d’entretien, mais ce n’est vraiment pas compliqué de me garder en bonne santé et heureux.

Comparé à d’autres races de chats, je n’ai pas d’exigences particulières quand il s’agit de toilettage, alimentation et soins. Tout ce dont j’ai besoin c’est d’un toilettage méticuleux hebdomadaire pour garder mon pelage impeccable et un brossage soigneux de mes dents tous les deux jours pour repousser les problèmes dentaires comme les maladies parodontales.

Une visite chez mon vétérinaire tous les 6 mois doit être planifié, mais ça vous le saviez déjà.

Jouets préférés

Comme un invétéré de l’escalade que je suis, j’aime me percher sur des endroits vraiment hauts donc ce serait bien si vous pouviez mettre la main sur quelque chose comme ce arbre à chat. Mis à part satisfaire mon besoin d’être au-dessus des choses, il me permet également de grimper sans fin sans endommager les meubles de la maison.

Le Bengal adore tout ce qui est jeux interactifs qui font travailler son cerveau tout en l’amusant en même temps. L’un des jeux que j’aime est cette boîte pour chat. Découvrir comment faire sortir les petites boules hors du conteneur rectangulaire m’amuse vraiment à chaque fois!

Et je deviens fou quand il s’agit de jouer à chasser des trucs, comme une ficelle ! Si vous voulez me voir excité et occupé pendant des heures, achetez-moi ce papillon interactif : rapide, stimulant et insaisissable : c’est le jouet parfait pour moi. Il suffit d’allumer le bébé et je suis bon pour des heures d’occupation, et vous pouvez aller regarder votre télé, sans vous inquiéter à mon sujet, pendant quelques heures.

Le saviez-vous ?

Intimidé par mes racines sauvages ? J’admets que, dans cette société sûre et moderne, m’avoir dans les parages peut sembler un peu extrême, mais saviez-vous que des documents historiques montrent que c’était une pratique commune dans les cultures africaines anciennes d’avoir des lions, des léopards et autres grands félins autour de la maison ? C’était un signe de bravoure et de domination.

Oh, il y a quelque chose que je n’ai pas mentionné concernant mes racines sauvages. C’est un peu un secret familial, mais je vais vous le dévoiler. Les deux premières générations de Bengals étaient très agitées et hargneuses. Certains chatons étaient tellement nerveux et capricieux qu’ils ne voulaient pas que les gens les approchent ! Les éleveurs et les aficionados de chat affirment que le côté domestique de ma race est devenu plus perceptible seulement avec la quatrième génération.

Si vous ne trouvez plus certains de vos bijoux brillants et autres objets précieux après que je sois entré dans votre maison, c’est parce que je les aurai dérobé et caché pour les garder rien que pour moi. Juste pour info.

Enfin, je ne suis pas bon marché et c’est une autre raison pour laquelle je ne suis pas fait pour des personnes non-engagées. Des chatons de qualité peuvent aller jusqu’à 2 000 € chacun. Mais vous savez … je le mérite.