Chat Cymric

Chat Cymric 2017-10-20T00:12:56+00:00

Informations principales

NomCymric (Manx à poils longs)
Origine

Île de Man
TailleMoyenne à grande
PoidsMâle : 4 à 6 kgs
Femelle : 3,5 à 5,5 kgs
PelageLong - Dense - Duveteux - Soyeux - Sous-poil épais
CouleursToutes les robes et toutes les couleurs sont admises - Noir - Blanc - Brun - Lavande - Chocolat
Espérance de vie15 à 20 ans
TempéramentDoux - Fidèle - Intelligent - Joueur
PrixEntre 900 à 1500 €

Caractéristiques

CaractéristiqueNote
Adaptabilité5 stars
Affectueux5 stars
Amical avec les enfants4 stars
Amical avec les chiens5 stars
Amical avec les étrangers3 stars
Niveau d'énergie5 stars
Toilettage4 stars (dépend de la longueur du poil)
Problèmes de santé2 stars (Hypoallergénique : Oui)
Intelligence5 stars
Perte de poils4 stars
Besoin d'attention5 stars
Expressif3 stars

Apparence

Vous aimez les grands et magnifiques chats ? Alors vous m’aimerez.

Je suis dodu et arqué avec un physique robuste qui affiche des muscles bien développés et des os solides. Tout ça est complété par un manteau épais et dense, qui est doux et soyeux au toucher.

Oui, le Cymric est un chat vraiment robuste avec une forte ressemblance avec une boule de bowling duveteuse. Une apparence qui est accentuée par mon absence de queue, ce qui est vraiment unique.

Voyez-vous, je suis la version à poils longs et plus duveteuse du chat Manx. Comme le Manx, ma race possède normalement quatre types de longueurs de queue, qui sont regroupés en catégories distinctes pour faciliter l’identification des différents types de félins par les registres de chats.

Le premier est le « rumpy« , totalement sans queue, considéré par les passionnés comme la caractéristique la plus importante d’un Cymric pour les expositions. Une dépression creuse peut être observée à l’endroit où la queue du chat aurait dû être. C’est vraiment cool.

Le deuxième type de queue est le « Rumpy Riser ». Au lieu de ne pas avoir de queue du tout, ce type montre une vertèbre ou deux. Vous pouvez facilement ressentir les vestiges d’une queue en faisant doucement courir les doigts le long de son large arrière.

Le troisième type est connu sous le nom de « Stumpy ». Contrairement aux deux premiers types, vous pouvez vraiment voir une queue, mais elle est difforme. En plus d’être vraiment mince et petite, ces queues peuvent être également pliées, aplaties, courbées ou même nouées.

Le quatrième type de queue s’appelle « Long ». Bien que ce soit la plus longue de toutes les queues des Cymric, elle est encore un peu courte et plutôt petite par rapport aux queues d’autres félins. Dans l’ensemble, elle a l’air d’être extrêmement sous-dimensionnée.

Mes pattes postérieures sont plus longues que celles de devant.

Nos caractéristiques faciales sont aussi similaires, douces et rondes, bien que mon visage soit perceptiblement plus rond, grâce à ma fourrure épaisse.

Bien que j’aie une corpulence puissante, mon visage rond me donne une apparence douce et joviale. Je possède l’un des visages les plus sympathiques du monde félin.

Personnalité

Je suis un chat de contrastes. Bien que j’aie l’air corpulent et redoutable, je suis vraiment très affectueux et joueur. En tant que tel, je suis toujours prêt pour jouer avec mes maîtres et je ne me rebellerai pas si je suis soulevé ou caressé.

Je suis également extrêmement sociable et je n’ai aucun problème avec les chiens sympathiques et autres animaux de compagnie. Je m’entends même avec les enfants, car ma nature tolérante et patiente répond rarement de manière agressive.

Mais aussi sociable que je sois, je ne vais pas dépérir ou me plaindre si je suis laissé seul, ce qui fait qu’il est plus facile de prendre soin de moi dans l’ensemble.

En dépit de mes manières douces et faciles à vivre, j’ai un penchant pour les sports très actifs. Donc, naturellement, je suis un amoureux des sauts et de l’escalade. Attendez-vous à me voir me lancer dans les airs ou escalader les armoires et d’autres endroits élevés dans la maison.

Oh, et si vous ne voulez pas sacrifier vos objets fragiles à mon exercice routinier d’acrobatie, assurez-vous de les cacher quelque part hors d’atteinte. Cela signifie quelque part avec une serrure, puisque je suis un chat intelligent qui peut comprendre comment utiliser les boutons de porte et déverrouiller les loquets. Par contre, serrures et codes combinés, je ne maîtrise pas encore.

La dernière chose à savoir sur moi, c’est que je vais prendre le rôle de « Chat de garde » une fois que j’aurai déterminé qu’une maison est à moi. Cela signifie que je n’hésiterais pas à émettre un miaulement bruyant pour avertir mes maîtres si je sens que quelque chose ne va pas. Je suis même connu pour menacer et attaquer d’autres animaux (et parfois des humains) s’ils entrent dans notre territoire. Cela paraît un peu méchant, je sais, mais j’essaye juste de nous garder en sécurité.

Foyer idéal

Je suis un félin idéal pour les amateurs de chats pour qui mes niveaux d’énergie très élevés ne dérangeront pas. J’ai besoin d’un maître qui puisse me consacrer une heure ou deux pour jouer chaque jour et me laissera errer tranquillement pour satisfaire ma curiosité.

En dehors de cela et du toilettage régulier de mon épais manteau, il est assez facile de prendre soin de moi. Les propriétaires de chats novices ainsi que les parents avec de jeunes enfants et d’autres animaux de compagnie n’auront aucun problème pour m’intégrer dans leurs ménages.

Histoire

Ma race provient de l’île de Man et est généralement considérée comme un chat Manx aux poils longs. Les historiens pensent que mes ancêtres étaient des félins qui vivaient à bord des navires commerciaux du Pays de Galles et de l’Angleterre qui ont parcouru tout le chemin vers le Japon et d’autres routes lointaines pour importer et exporter diverses marchandises.

Il y a plusieurs siècles, une mutation s’est produite dans la population des chats Manx qui ont produit des chatons aux poils longs. Bien qu’ils aient l’air aussi élégant et robuste que leurs homologues à poils courts, ces chatons étaient habituellement rejetés ou même tués parce qu’ils étaient considérés comme anormaux. Les gens peuvent être tellement discriminatoires.

Dans les années 1960, un amateur de chats canadien, nommé Althea Frahm, s’est entiché de ces «Manx mutants» et a commencé à nous exposer dans des spectacles locaux. D’autres aficionados de chats ont remarqué notre look unique et pelucheux et nous ont intégrés dans leurs programmes d’élevage respectifs.

Alors que la fascination pour les chats Manx aux poils longs grandissait, les éleveurs pionniers de Cymric, Leslie Falteisek et Blair Wright, ont changé notre nom en « Cymric » après le mot celtique pour « Gallois » au début des années 1970.

La CCA (Canadian Cat Association) a finalement accepté le Cymric dans ses registres et a même donné à notre race son statut de championnat en 1976. Cependant, le CCA a changé le nom de la race pour Manx aux poils longs parce que la plupart de ses membres croyaient que nous étions encore un rejeton de la lignée Manx.

À ce jour, le Cymric est reconnu par un certain nombre de registres de chats autres que le CCA, à savoir, la CFA (Cat Fanciers’ Association), l’AACE (American Association of Cat Enthusiasts Inc.), l’ACF (American Cat Fanciers), l’ACFA (American Cat Fanciers Association), la FIFE (Fédération Internationale Féline) et la TICA (The International Cat Association).

Ma race est reconnue sous le nom de Manx aux poils longs ou Cymric.

Santé

Je ne suis pas une race très exigeante, ce qui fait de moi un animal de compagnie adapté même pour les amateurs de chat novices. Cependant, il existe quelques conseils clés que les amateurs qui cherchent à m’avoir comme animal de compagnie devraient garder à l’esprit pour me garder vraiment heureux et en bonne santé.

Tout d’abord, je dois avoir beaucoup d’espace pour jouer, escalader et gambader. J’ai également besoin que l’on m’accorde du temps de façon régulière pour créer des liens avec mes maîtres, de préférence à travers des jeux interactifs. Oh, et j’apprécie d’avoir un arbre à chat d’intérieur, un rebord de fenêtre ou juste un endroit élevé dans la maison où je puisse me détendre et avoir une vue complète de mon environnement aussi.

Deuxièmement, mon manteau épais nécessite un toilettage régulier d’au moins trois à quatre fois par semaine pour le garder aussi doux et soyeux que possible. Il y a une grande chance que ma sous-couche devienne indisciplinée si le brossage et le toilettage sont négligés.

Troisièmement, il n’est pas conseillé d’enfoncer ou de pincer la zone où ma queue aurait dû être. En plus de me causer beaucoup de douleur, cela peut également entraîner des blessures puisque cette partie de ma colonne vertébrale n’a pas la même quantité de protection que peut avoir d’autres chats. Mes maîtres devraient toujours faire attention à cela quand il me porte pour éviter des incidents.

Quatrièmement, mon régime devrait être surveillé de près en tout temps. J’ai un appétit très copieux et je peux facilement gagner quelques kilos en plus s’il n’est pas correctement contrôlé. En plus de perturber ma colonne vertébrale, je peux aussi avoir des problèmes avec mes articulations et mes organes vitaux, comme le cœur et le foie, si je prenais du surpoids.

Jouets préférés

J’adore escalader. Et pourquoi ne le serais-je pas alors que je suis pratiquement un chat araignée ? Oui, je peux facilement escalader les murs, les armoires et les rebords dans la maison sans problème. Je peux même aller jusqu’au plafond si je le veux vraiment. Donc, naturellement, m’obtenir quelque chose comme cet arbre à chat mural me fera vraiment plaisir. Et permettra en même temps de garder armoires et étagères loin de ma route de la destruction.

J’aime mes maîtres. Surtout quand ils jouent à des jeux interactifs avec moi. Et surtout lorsque ces jeux impliquent une souris, comme cette baguette à plumes. Cela aidera à garder mes compétences de chasseur aiguisées, au cas où un rongeur oserait se présenter dans notre maison. Oh, et cela nous donnera également du temps pour créer des liens.

Je suis un chat qui aime se donner en spectacle de façon naturelle. Donnez-moi l’opportunité de montrer mes compétences et je vous donnerai une performance inoubliable à chaque fois. Vous ne me croyez pas ? Essayez d’attacher ce papillon interactif à une porte et regardez-moi me propulser dans les airs comme une fusée pelucheuse. Préparez-vous à être impressionné.

Le saviez-vous ?

  • Juste pour que vous le sachiez, la bonne prononciation de mon nom de race « Cymric » est « kim-rik« .
  • Certains généticiens de chats estiment que nous pourrions être un parent éloigné du Bobtail japonais puisque les navires qui ont traversé l’île de Man ont navigué en Asie pour commercer. D’autres spéculent également que nous pouvons être des descendants de chats du Moyen-Orient qui auraient été ramassés par des marins pour se débarrasser des rongeurs dans leurs vaisseaux. Nous ne le saurons jamais pour certain, mais j’aime rêver des nombreuses possibilités de ma vie.
  • Je suis fasciné par l’eau, mais contrairement au Manx, je n’aime pas me baigner dedans. Je préfère me détendre près du robinet de la cuisine juste pour le regarder être ouvert et fermé à maintes reprises. Comment ça marche ? D’où vient l’eau?
  • Il y a une légende populaire sur les ancêtres de notre race, le chat Manx, non seulement ridicule, mais aussi historiquement inexacte. Il est dit qu’à l’époque où Noé se préparait à naviguer dans son arche durant le Grand Déluge, le chat Manx s’endormit et était encore endormi quand Noé ferma la porte. Le chat eut sa queue bloquée dans les charnières de la porte et a été coupée, expliquant pourquoi les deux races de chats sont sans queue. Drôle, hein ?