Accueil/Races de chats/Chat Kurilian Bobtail

Chat Kurilian Bobtail

Chat Kurilian Bobtail 2017-10-20T00:19:14+00:00

Informations principales

NomKurilian Bobtail (Bobtail des Kouriles)
OrigineRussie
TailleMoyenne - Grande
Poids3,5 à 8 kgs
PelageCourt à long - Epais - Soyeux
CouleursToutes les couleurs
Espérance de vie10 à 15 ans
TempéramentAffectueux - Amical - Excellent chasseur
PrixEnviron 750 €

Caractéristiques

CaractéristiqueNote
Adaptabilité5 stars
Affectueux5 stars
Amical avec les enfants5 stars
Amical avec les chiens5 stars
Amical avec les étrangers5 stars
Niveau d'énergie5 stars
Toilettage3 stars (Nécessite une fréquence de toilettage modérée)
Problèmes de santé3 stars (Hypoallergénique : Non)
Intelligence5 stars
Perte de poils4 stars (Nécessite un brossage régulier)
Besoin d'attention3 stars
Expressif2 stars

Apparence

Si vous tombiez par hasard sur moi, pour la première fois, en pleine nature, vous me confondriez sûrement avec un chat sauvage – fort probablement, le lynx sauvage.

Et je ne m’en offenserais pas. Tout d’abord parce que je ne suis pas un chat prise de tête mais également parce que vous auriez de bonnes raisons. Après tout, je suis un chat robuste, à l’aspect sauvage.

Mon corps est habituellement dense et musclé, et d’une manière générale puissant.

Ma robustesse est flagrante, de mon cou épais jusqu’à mes épaules bien développées et mes pattes massives.

En plus de ma robuste charpente, j’arbore également un pelage généreusement épais, qui accroît mon allure de chat sauvage. Mon pelage peut être court, moyen ou long, mais quelle que soit sa longueur, il est toujours épais. Toutefois, ma caractéristique physique la plus remarquable, et la plus proche du lynx, est incontestablement ma queue raccourcie.

En plus d’être de 5 à 13 centimètres de long, ma queue peut aussi avoir une variété de noeuds, de spirales, ou peut même avoir la forme d’un fouet.

Curieusement, tout comme pour les empreintes digitales chez l’humain, il n’y a pas deux queues pareilles, même si les chats proviennent de la même portée.

Personnalité

Je ressemble peut-être à un chat sauvage féroce, mais j’ai le tempérament d’un chaton – doux, patient, joueur et extrêmement amical.

En fait, je suis si chaleureux que je m’entends bien avec presque tout le monde – humain, petit humain, ou non humain.

Grâce à ma personnalité décontractée, je ne suis pas un chat exigeant.

Si je peux me divertir seul en grimpant sur les rebords de fenêtres, les étagères, les armoires et les autres endroits en hauteur de votre maison, je peux aussi initier facilement le jeu avec d’autres animaux de compagnie, ce qui signifie que je ne ressentirai aucune anxiété, même lorsque mes maîtres ne seront pas là.

Ceci étant dit, j’ai tout de même besoin d’amour et d’affection. Cela passe par des moments de complicité quotidiens avec les humains qui me tiennent à cœur. J’entends par là, des gratouilles sur le ventre et des caresses dans le cou et derrière les oreilles.

Une caractéristique que je possède, et à laquelle les amateurs de chats attachent beaucoup de valeur, est mon intelligence plutôt élevée.

Si j’ai la capacité de maîtriser des tours facilement, j’aime aussi m’amuser avec des jouets qui stimulent mon cerveau. Il n’est pas rare de me voir jouer avec des casse-têtes, même lorsqu’il y a d’autres jouets autour de moi.

Contrairement à d’autres races de chats, j’adore l’eau et je ne laisserai pas passer l’occasion de prendre un bain.

C’est parce que dans mon habitat naturel, je suis un excellent chasseur et je peux même attraper des poissons dans les criques et les ruisseaux avec mes pattes.

Foyer idéal

Je suis d’une race idéale pour tous les passionnés de chats. En effet, je peux très facilement m’intégrer à un foyer, que je sois leur premier chat ou non, que je sois le seul chat ou non.

Je suis même parfait pour les personnes âgées à la recherche d’un compagnon félin, car je peux faire de l’exercice tout seul.

Une chose que vous devriez garder en tête si vous envisagez de m’accueillir chez vous : je suis un véritable passionné d’escalade.

Je passe une grande partie de ma journée à inspecter les endroits en hauteur où je pourrais me détendre, donc je préfère une maison où il y en a plein.

De même que je ne réfléchirai pas à deux fois avant de faire étalage de mes compétences en saut. Mettez vos objets fragiles à l’abri, vous êtes prévenu.

Histoire

Ma lignée provient des îles Kouriles, qui sont revendiquées à la fois par le Russie et le Japon, ce qui fait de moi, je suppose, un biculturel. Des populations isolées de ma race se trouvent aussi dans les îles russes environnantes de Sakhaline et de Kamchatka.

Toutefois, dans l’ensemble, nous sommes originaires des îles Kouriles, d’où provient notre nom. Bien que nous soyons aussi appelés Curilsk Bobtail, dans certaines régions de l’Europe.

Ma race a commencé à gagner en popularité à la fin des années 1980, lorsque des scientifiques faisant de la recherche sur le terrain, dans les îles Kouriles, ont décidé de rapporter quelques spécimens sur le continent pour observation.

Les scientifiques ont d’abord pensé que mes ancêtres étaient féroces et dangereux. Toutefois, ils ont été surpris lorsque l’un de ces chats, à l’apparence sauvage, les a approchés et n’a même pas protesté lorsqu’on l’a caressé.

Mis à part leur caractère très social, ces chats ont gagné le cœur des scientifiques parce qu’il ne leur a pas fallu longtemps pour se sentir à la maison dans leur nouvel environnement. Quelques spécimens de plus ont été rapportés en Russie, dans les mois qui ont suivi. Ma race a officiellement rejoint les rangs de la Soviet Felenology Federation (SFF), en 1991.

Or, même si le moment où mes ancêtres ont vraiment atteint les côtes de l’Amérique du Nord n’est pas clair, nous savons que ma race a été officiellement reconnue par The International Cat Association (TICA), en 1994. La World Cat Federation (WCF) nous a reconnus, en 1995, et la Fédération Internationale Féline (FIFE) en a fait autant, seulement quelques mois plus tard.

Cependant, nous devons encore être reconnus par la Cat Fanciers Association (CFA).

Santé

Prendre soin de moi est plutôt facile, même pour de premiers propriétaires de chats. J’ai besoin néanmoins d’un minimum d’interactions avec mes maîtres chaque jour. Comparé à d’autres races aux pelages pouvant s’emmêler s’ils ne sont pas brossés méticuleusement tous les jours, je n’ai besoin que peu de toilettage.

Jouets préférés

L’escalade est l’un de mes passe-temps préférés, alors pourquoi ne pas m’offrir quelque chose comme cet arbre à chat, idéal pour grimper partout. Il est aussi doté de quelques plateformes sur lesquelles je peux me détendre après une ascension ardue.

En tant que chasseur expérimenté, j’excelle en sauts et bonds en tout genre. Je suis plus que disposé à démontrer mes considérables talents lorsque l’opportunité se présente. Ce pourrait être tout le temps avec ce bâton avec plume et clochette au bout.

J’aime aussi les grands espaces, alors sortez-moi de temps en temps ! Assurez-vous simplement d’utiliser un harnais.

Si vous n’avez tout simplement pas le temps de m’emmener faire des promenades, vous pouvez vous assurer que je prenne l’air et que je fasse de l’exercice avec cet enclos pour chat.

Le saviez-vous ?

Je suis encore un chat très rare, particulièrement en Amérique du Nord. Il n’y a, actuellement, qu’une centaine d’entre nous enregistrés aux États-Unis.

Ma rareté est grandement due au fait que nous nous reproduisons lentement. À l’état sauvage, une femelle Bobtail des Kouriles adulte ne donne le jour qu’à 2 à 3 chatons par portée.