Accueil/Races de chats/Chat Maine Coon

Chat Maine Coon

Chat Maine Coon 2017-11-14T13:52:03+00:00

Informations principales

NomMaine Coon
OrigineEtats-Unis
TailleGrande
Poids5 à 9 kgs
PelageDoux - Soyeux
CouleursNoir - Doré - Gris - Argenté - Blanc
Espérance de vie12 à 15 ans
TempéramentS'adapte facilement - Intelligent - Affectueux - Gentil - Indépendant
PrixEnviron 400 €

Caractéristiques

CaractéristiqueNote
Adaptabilité5 stars
Affectueux5 stars
Amical avec les enfants4 stars
Amical avec les chiens5 stars
Amical avec les étrangers5 stars
Niveau d'énergie3 stars
Toilettage3 stars (Nécessite une fréquence de toilettage modérée)
Problèmes de santé3 stars (Hypoallergénique : Non)
Intelligence5 stars
Perte de poils4 stars (Nécessite un brossage régulier et un bon aspirateur)
Besoin d'attention3 stars
Expressif1 stars

Apparence

Je suis un grand, fier et fabuleux félin.

Si mes photos vous avaient déjà mis la puce à l’oreille, laissez-moi vous assurer que la photographie moderne ne me rend pas justice.

Dans la vraie vie, je suis une merveille à voir. Le genre de félin qui captive, étonne, et même provoque un peu de peur dans le cœur des spectateurs.

Je dois beaucoup à mon regard sauvage pour mon intimidante présence. Parait-il que nous-autres Maine Coon ressemblons beaucoup au lynx sauvage. Et c’est vrai. J’ai l’apparence d’une bête qui vient de sortir du désert, revigoré par un déjeuner de chevreuils frais.

Et bien sûr, ma taille globale ajoute à mon aura. Mon corps musclé met en évidence une imposante structure osseuse soulignée par une poitrine gonflée et encadrée par d’épaisses et lourdes épaules. Mes jambes sont également fortes et robustes, et mes grandes pattes sont bordées de touffes de poils épars. Je suis un chat fait pour la nature.

Je ne suis certainement pas léger, je peux facilement atteindre les 9 kilos, et certains Maine Coon peuvent monter jusqu’à 13 kilos.

Mis à part le fait d’être plus grand que la plupart des races de chats, je porte également une fourrure qui est plus fournie et plus épaisse. Mon pelage et ma queue sont faits d’un manteau dense et hirsute qui me protège des éléments comme la pluie et la lumière du soleil.

Fait intéressant, bien que mon pelage soit plus épais et plus fourni, il a une texture douce et cotonneuse.

Les experts disent que ce n’est pas une caractéristique esthétique du chat Maine Coon mais plutôt un facteur clé de ma survie. Mes ancêtres ont prospéré dans un désert sauvage et hostile après tout.

Même mon visage ressemble à celui d’un chat sauvage.

Ma tête est carrée et présente des caractéristiques qui ne sont pas aussi lisses que d’autres races. Mes joues sont prononcées et hautes sur mon visage. Mes oreilles sont grandes et tirent vers le haut avec des touffes visibles de poils qui ne sont pas sans rappeler celles d’un lynx.

Mes yeux sont ronds et expressifs mais certains chats de ma race ont des yeux avec une légère inclinaison. Ils sont très aiguisés et ont été considérés comme l’un des atouts les plus importants de mes ancêtres lorsqu’ils étaient encore considérés par les agriculteurs et les marins comme leur première ligne de défense contre les rongeurs et autres visiteurs indésirables.

Pour la couleur, mes yeux peuvent varier dans des nuances allant du vert à des teintes profondes d’or. Il y a même certains congénères qui ont des yeux bizarres. Ils sont superbes.

Personnalité

Je peux ressembler à un chat sauvage mais vous ne pouvez pas juger un félin à sa couverture. Je peux sembler sauvage et grincheux mais je suis en fait très aimable et dévoué.

Tant et si bien qu’il n’est pas rare de me voir attendre à la porte pour saluer mes maîtres. De temps en temps, je m’auto-proclame agent d’accueil officiel des visiteurs de notre maison.

Et en dépit de mon apparence sauvage, je suis même sympathique et patient avec les enfants et les autres animaux. Pas question en effet de sortir les griffes si l’on m’importune ou à l’inverse si un autre animal de compagnie attire la lumière.

Je suppose que c’est parce que même si j’aime être au plus près de mes maîtres, je ne suis pas non plus un pot de colle. Bien sûr, je peux vous suivre pour vous faire savoir que je suis là et prêt à vous aider quand cela est nécessaire.

Et bien entendu, je vais vous rendre vos gestes d’affection avec des câlins et des ronronnements, mais je ne suis pas dépendant de votre attention.

En fait, je n’aime pas attirer l’attention. Il faut tant d’énergie pour cela, et au final, je ne l’ai pas. Y aller doucement est ma manière de faire alors ne vous attendez pas à me voir agité ou anxieux quand je reste seul trop longtemps. Je vais simplement trouver un coin pour me détendre jusqu’à ce que vous soyez prêt à me masser le ventre.

Vous n’avez même pas à vous soucier du fait que je puisse casser des choses pendant votre absence puisque je préfère rester près du sol. La hauteur ne m’intéresse pas beaucoup.

Mais cela ne veut pas dire que je vais rester couché tout le temps comme un meuble avec de la fourrure. Je peux me montrer vocal et je n’hésiterai pas à user de ronronnements et miaulements quand je voudrai faire sentir ma présence ou partager mon opinion sur tout ce qui se passe dans la maison.

Je suis également assez intelligent et peux facilement maîtriser des astuces de base comme ‘‘aller chercher’’. Et contrairement à la plupart des chats, je ne protesterai pas du tout quand vous me mettrez un harnais et m’emmènerez promener. J’aime le grand air comme mon apparence le suggère probablement.

Ce qui est le plus intéressant est qu’à la différence d’autres chats effrayés par l’eau, j’aime prendre des bains et n’hésiterai pas à faire de rapides trempettes quand j’en aurai la chance.

Foyer idéal

Nous autres Maine Coon sommes considérés comme l’une des races les plus faciles à adopter en raison de notre nature très sociable et tolérante. Je suis en effet le chat parfait si c’est la première fois que vous adoptez. De même que je peux facilement partager la vie d’une personne âgée qui ne sera pas constamment en mesure de s’occuper de moi.

Pour me sentir aimé et chéri, j’ai simplement besoin d’un geste ou deux d’affection chaque jour, un vigoureux frottement de ventre pendant quelques minutes ou une longue étreinte. J’apprécie également suivre mes maîtres partout dans la maison. Enfin, bien que je ne sois pas aussi vocal que les autres races de chats, j’aime avoir un mot à dire sur la plupart des choses qui se passent dans la maison.

Histoire

La race du Maine Coon a longtemps été l’objet de légendes et mystères. Certains historiens disent même que je suis un descendant de chats envoyés par Marie-Antoinette dans le Maine où elle prévoyait de prendre la fuite.

D’autres disent que je suis issu de l’accouplement de chats à poils longs que le capitaine britannique Charles Coon a emmené lors ses expéditions vers la Nouvelle-Angleterre et de chats à poils courts vivant dans les ports de la région au début du 19ème siècle. Certains disent encore que mes ancêtres étaient des passagers clandestins de navires vikings.

Il y a même eu d’étranges histoires disant que le Maine Coon est une race produite par l’accouplement involontaire d’un raton laveur et d’un chat il y a très longtemps…

Si les détails de l’histoire de ma race sont un peu flous, on retrouve la toute première mention d’un Maine Coon dans un article publié en 1861 sur un chat nommé ‘‘Captain Jenks Of Horse Marines’’.

Quelques temps après, en 1895, un spectacle au Madison Square Garden a décerné le prix du meilleur chat à une femelle Maine Coon nommée Cosie. C’est finalement en 1908 que le Maine Coon a été reconnu par la Cat Fanciers Association (CFA).

Si notre popularité a quelque peu baissé avec l’arrivée des Siamois et des Persans, les années 60 marquent le renouveau de notre race avec notamment la création de la ‘‘Maine Coon Breeders and Fanciers Association’’.

Aujourd’hui, le Maine Coon reste l’une des races les plus appréciée en occident et notamment en Amérique du Nord. Nous avons même été désignés chat officiel du Maine. Et en plus d’être reconnu par le CFA, le Maine Coon est également enregistré par l’International Cat Association (TICA).

Santé

Bien que je sois une race de félin assez résistante, mes maîtres devraient m’emmener chez le vétérinaire une fois tous les six mois car je suis encore sujet à des problèmes de santé comme la cardiomyopathie hypertrophique, la maladie polykystique des reins ainsi que la dysplasie de la hanche.

Mes propriétaires devront également surveiller mon poids et veiller à ce que j’ai une alimentation équilibrée et que je fasse de l’exercice car je suis vulnérable à l’obésité.

Jouets préférés

Je suis un chat plutôt décontracté. En effet, en tant que Maine Coon, je préfère m’installer sur le tapis au lieu de passer mon temps à escalader les rebords de fenêtres et autres armoires. Alors pourquoi ne pas rendre cette expérience de relaxation aussi épanouissante que possible avec ce grand coussin pour chat ? Voyez cela comme une manière de me remercier de ne pas détruire votre mobilier.

Descendant d’une lignée de chasseurs et d’explorateurs, j’éprouve encore le besoin de partir à l’aventure vers de nouveaux territoires inconnues. C’est pourquoi j’apprécierai beaucoup de faire semblant d’explorer de nouvelles frontières avec ce tunnel pour chat. Il est léger et portable pour que vous puissiez le déplacer partout où je peux errer.

En tant que chasseur par nature, je suis constamment à la recherche de nouvelles proies. Maintenez-moi alerte avec ce bâton à plumes . Il fait travailler mon instinct de chasseur et me permet de perfectionner mes techniques d’attaque.

Le saviez-vous ?

Ma race est également désignée par les amateurs de chats sous le nom de Maine Shags.

Je ne veux pas me vanter mais la CFA présente le Maine Coon comme la deuxième race de chat la plus populaire de son registre.

Nous sommes une race très hospitalière. Nous avons d’ailleurs gagné le surnom de « félin le plus accueillant du monde » car nous avons tendance à attendre devant la porte comme pour accueillir les visiteurs.