Accueil/Races de chats/Chat Norvégien

Chat Norvégien

Chat Norvégien 2017-10-20T00:27:00+00:00

Informations principales

NomChat norvégien (Autres noms : Norsk Skogatt, Chat des bois norvégien, Chat des forêts norvégiennes)
Origine
Norvège
TailleGrande
PoidsMâle : 4,5 à 7,5 kgs
Femelle : 3,5 à 5,5 kgs
PelageAssez long - Epais - Soyeux - Doux - Brillant
CouleursToutes les couleurs sont reconnues sauf le colorpoint
Espérance de vie12 à 18 ans
TempéramentDoux - Actif - Sociable - Très patient - Intelligent - Indépendant - Joueur - Curieux - Pétulant
PrixEntre 700 et 1000 €

Caractéristiques

CaractéristiqueNote
Adaptabilité5 stars
Affectueux5 stars
Amical avec les enfants4 stars
Amical avec les chiens5 stars
Amical avec les étrangers3 stars
Niveau d'énergie3 stars
Toilettage3 stars (malgré ses poils longs, le poil est lisse et ne fait pas de nœuds)
Problèmes de santé3 stars (Hypoallergénique : Non)
Intelligence4 stars
Perte de poils3 stars
Besoin d'attention4 stars
Expressif1 star

Apparence

La première chose que l’on remarque chez le chat norvégien, c’est son manteau très luxueux, et intensément pelucheux. Et bien que je sache qu’il existe d’autres races de chats à poils longs qui possèdent également des beaux manteaux, l’abondance pure et la densité de mon manteau pratiquement imperméable le rend plutôt unique.

Et avec moi, vous aurez beaucoup de choix car mon pelage se présente dans une large gamme de couleurs comme le brun, bleu crème, écaille de tortue, rouge, or, crème, bleu, noir et blanc. Il peut également afficher de nombreux motifs, tels que l’ombré, smoke, ticking, tabby, et bicolore. Toutefois, les marques de type himalayen, les couleurs fauves, cannelle, lavande, lilas, sable et chocolat ne sont pas autorisées dans la plupart des registres de chat.

Sous ma fourrure dense et pelucheuse, je peux me vanter d’une puissante corpulence. Ma poitrine est large et ronde, mettant en évidence mon physique épais et mes jambes sont musclées, ce qui me donne la capacité de me lancer dans des courses rapides et de grimper des endroits élevés sans aucun souci.

Et tandis que mon corps ressemble à quelque chose qui sort tout droit de la forêt, mon visage doux affiche des traits et des contours lisses, qui me donnent une apparence douce et accueillante.

Personnalité

Grand, duveteux et musclé mais avec la disposition d’un lapin, j’ai été surnommé « le géant doux » plus de fois que je peux m’en rappeler. Je suis peut-être plus grand que les autres races de chats, mais je n’ai jamais pensé à utiliser ma taille pour intimider ou dominer. Ce n’est pas dans ma nature.

Mon tempérament naturel ne connaît aucune agressivité et je choisirai la patience, la compréhension et la tolérance dans n’importe quelle situation. Surtout quand il s’agit de ceux que j’adore le plus. Le chat norvégien est une race très attentionnée et je ne réfléchirai pas à deux fois pour donner à mes maîtres ou autres animaux de compagnie un ou deux câlins affectueux.

Alors, naturellement, je n’ai pas de problèmes pour me mêler aux autres. Cela s’applique même aux petits humains, avec qui je serai patient même s’ils deviennent un peu brusques avec moi. S’éloigner est toujours la meilleure politique, je dirai.

Comme je suis très décontracté, je peux m’adapter facilement à de nouveaux environnements et de nouveaux maîtres, donc ne soyez pas surpris si vous voyez que l’on devient amis dès que vous me ramener dans votre foyer. J’aime même roder autour de la porte pour accueillir des visiteurs qui passeraient par là.

Malgré ma personnalité sociable, je suis également assez indépendant. Bien que vous ne me verrez pas passer mon tour pour un jeu ou une caresse sur le ventre, je ne suis pas du genre à exiger de l’attention. Tout le monde a besoin de son espace, après tout, et je peux facilement trouver des moyens de me divertir si vous êtes occupé. Le canapé est toujours prêt à se détendre avec moi de toute façon. Mais autant que j’aime me détendre, ne pensez pas que je suis un de ces meubles avec de la fourrure. Je suis un chat athlétique, actif qui aime beaucoup jouer. Et le jeu, pour moi, implique souvent l’escalade. En plus des armoires, des étagères et autres lieux en hauteur de la maison, vous me trouverez aussi en train de me reposer sur le rebord de la fenêtre, non seulement pour me relaxer, mais aussi pour trouver des points d’observation où je pourrai grimper la prochaine fois.

Foyer idéal

J’aime l’humanité. Et les chats. Et les chiens. Donc, je suis plutôt ouvert à tout le monde, que vous soyez un débutant inexpérimenté ou un amateur expérimenté dans les chats qui cherche à ajouter un compagnon à la famille.

Ma disposition décontractée fait de moi un chat facile à s’occuper pour pratiquement n’importe qui et mon tempérament doux implique que je vais m’entendre avec vos enfants aussi.

Oh, et ai-je mentionné que je suis aussi du genre pas bruyant ? Je pense que le silence est d’or et je m’exprimerai que quand ce sera vraiment nécessaire. Encore un autre avantage si vous êtes à la recherche d’un chat calme et bien élevé.

Histoire

Je suis natif de la Norvège et j’ai une lignée qui remonte à des milliers d’années. Connu localement comme « skogkatt », mes ancêtres ont d’abord prospéré dans les forêts norvégiennes et les régions boisées jusqu’à ce qu’ils soient domestiqués par les indigènes environ 4000 ans en arrière pour protéger leur récolte de grain des rongeurs et autres visiteurs indésirables.

Mes ancêtres ont été si efficaces dans leur travail qu’ils ont même gagné droit de passage à bord des navires Vikings où ils ont poursuivi leur noble tâche de chercher et de détruire les rats et les animaux nuisibles qui auraient pu se glisser sur les navires.

Quant à nos débuts dans le monde moderne, personne ne sait vraiment où le chat des forêts norvégiennes a été montré pour la première fois dans les années 1930. Certains disent que c’était à Oslo, tandis que d’autres mentionnent l’Allemagne. Quoi qu’il en soit, notre race a presque été instantanément populaire.

Mais le malheur nous a frappés quand la Seconde Guerre mondiale a éclaté et la majorité de notre race a presque disparu. Après une très longue absence des expositions félines – plus de quatre décennies ! – nous avons difficilement refait surface dans les années 1970 et nous avons été acceptés comme une race par la Fédération Internationale Féline de l’Europe en 1977.

La première paire de chats des forêts norvégiennes a atteint les côtes des États-Unis en 1979. Ils ont reçu le statut de nouvelle race par la CFA (Cat Fanciers Association) en février 1987 et méritèrent leur accès aux championnats en 1993. Ma race est également reconnue par la TICA (The International Cat Association) et l’ACFA (American Cat Fanciers Association).

Santé

Me garder vigoureux et jovial n’est pas très difficile. Bien que j’aie tout de même besoin que l’on me montre de l’affection et que l’on prenne le temps de jouer avec moi régulièrement, je ne m’ennuie pas si facilement et ne m’agite pas si l’on ne m’accorde pas une attention constante.

Et bien que mon pelage très épais puisse sembler demander beaucoup d’entretien, il ne nécessite pas vraiment un toilettage constant. Un brossage soigneux chaque semaine devrait faire l’affaire pour garder mon manteau lisse et soyeux et exempt de nœuds. Par contre mon toilettage a besoin de plus d’attention au printemps car j’ai tendance à perdre plus de poils à cette époque de l’année.

Jouets préférés

Passionné d’escalade, je passe une partie considérable de ma journée à grimper sur les lieux hauts perchés dans la maison, alors pourquoi ne pas mettre la main sur cet arbre à chat pour me donner un endroit confortable à escalader au lieu de vos armoires et étagères ?

Je descends d’une noble lignée de chasseurs de souris et je n’y réfléchirai pas à deux fois pour montrer mes compétences en sauts et bonds dès que j’en ai l’occasion. Ce qui est en fait assez rare dans la plupart des maisons, donc ce serait génial si vous pouviez me dégoter ce bâton à plumes. Et soyez prêt à être impressionné.

J’ai aussi un talent pour gratter, je suis un chat après tout. Pour m’empêcher d’entailler ou d’endommager vos meubles, ce peut être une bonne idée de mettre la patte sur quelque chose comme ce grattoir. Parce que qui n’aime pas gratter ET jouer ? C’est la combinaison parfaite.

Le saviez-vous ?

Je ne veux pas me vanter, mais je suis originaire d’une race de chats hautement honorés : le défunt roi Olaf a officiellement fait du chat des forêts norvégiennes le félin national du pays.