Accueil/Races de chats/Chat Sacré de Birmanie

Chat Sacré de Birmanie

Chat Sacré de Birmanie 2017-10-19T13:11:15+00:00

Informations principales

CaractéristiqueNote
Adaptabilité4 stars
Affectueux4 stars
Amical avec les enfants4 stars
Amical avec les chiens3 stars
Amical avec les étrangers3 stars
Niveau d'énergie2 stars
Toilettage3 stars
Problèmes de santé1 stars (Hypoallergénique : Non)
Intelligence3 stars
Perte de poils3 stars
Besoin d'attention3 stars
Expressif1 stars (s'exprime seulement si sa litière n'est pas propre)

Caractéristiques

NomBleu Russe (autre nom : Archange Bleu ou chat Archange)
OrigineRussie
TailleMoyenne
PoidsMâle : 3 à 5 kgs
Femelle : 2 à 4 kgs
PelageCourt - Dense - Pelucheux
CouleursBleue - Argenté
Espérance de vie10 à 16 ans
TempéramentActif - Indépendant - Facile à vivre - Doux - Intelligent - Loyal - Calme
PrixEntre 400 à 600 €

Apparence

Concernant mon apparence, il s’avère que j’ai pas mal d’atouts pour moi.

Je vais commencer avec mes pattes, qui sont parmi mes caractéristiques les plus frappantes. Elles sont d’un blanc pur et ont toujours été ainsi depuis que je suis petit chaton. Elles ont fasciné beaucoup d’aficionados de chats pendant des années et ont même été affectueusement appelés «gants» en raison de leur apparence. J’ai également été surnommé le « chat aux pieds de neige ». Les coussinets de mes pattes sont également adorables, soulevez-moi, et vous découvrirez qu’ils sont roses.

En remontant vers mes pattes, vous constaterez que mes quatre membres ne sont ni trop musclés ni trop maigres. Ils ont juste la taille parfaite pour gambader et jouer. Bien sûr, mes pattes ne sont pas aussi longues et flexibles que celle du Bengale, mais elles font leur travail quand il s’agit de courir très vite dans le couloir ou pour me propulser sur le tapis du salon.

Quant au reste de mon corps, il est de taille moyenne, bien que j’aie l’air plus volumineux en raison de mon pelage merveilleusement soyeux. Voyez-vous, quand mon manteau atteint une certaine longueur, il se propage en quelque sorte. J’aime voir le regard surpris sur les visages des gens quand ils me prennent et s’aperçoivent que je suis beaucoup plus léger que j’en ai l’air.

Oui, c’est surtout notre pelage qui, chez le chat Birman, est fascinant. Je change de couleur, vous savez, au fil du temps. Quand je suis un petit chaton, ma fourrure est toute blanche. Mais au fur et à mesure que je commence à grandir, mon pelage commence lentement à prendre une variété de teintes allant du chocolat, du lilas, du rouge, du crème et du bleu – apparaissant aux extrémités, comme pour le Siamois.

Au moment où je fête mon deuxième anniversaire, ma transformation est presque complète et ma fourrure autrefois blanche aura acquis une teinte dorée éclatante et des touches de couleur aux pointes. Sauf sur mon visage. Vous voyez, mon joli petit visage, y compris mes joues gonflées et mon nez en forme de bouton, est recouvert d’un « masque » de fourrure foncée en forme de diamant, de la même couleur que j’ai sur mes oreilles et ma queue. Cette teinte foncée met vraiment en valeur la lueur de saphir de mes yeux très bleus, et souvent, cette lueur vive est tout ce que vous voyez de mon visage.

Beaucoup de mes amis me disent que mes caractéristiques faciales uniques me donnent vraiment un air doux et docile, ce qui va vraiment avec mon tempérament, parce que vous ne rencontrerez jamais un chat aussi doux que moi.

Personnalité

La plupart des amateurs recherchent l Sacré de Birmanie pour son apparence, puis ils découvrent que ma beauté n’est pas mon seul atout. Ma personnalité est tout simplement aussi belle que mon apparence.

Je suis un des chats les plus doux, et un des plus gentils qu’il puisse exister. Mais contrairement à la plupart des félins accommodants, je ne suis ni léthargique ni distant. Je suis en réalité incroyablement amical et j’aime la compagnie des humains, aussi bien que celle des autres animaux de compagnie.

Ma nature très sociable est la raison pour laquelle je ne supporte vraiment pas d’être seul. Donc, si vous me voulez comme animal de compagnie, c’est une bonne idée d’avoir un autre félin ou un chien qui aime bien les chats dans la maison, surtout si vous n’allez pas être très présent.

Voyez-vous, j’aime être remarqué, que l’on joue avec moi, et que l’on me couve d’attention. Mais contrairement à certains chats, je pointe de la patte le Donskoy par exemple, cela ne signifie pas que je suis exigeant ou collant. Je ne m’exprime que quand c’est vraiment nécessaire, comme quand mon bol d’eau a besoin d’être rempli ou quand cela fait longtemps que je n’ai pas eu un massage du ventre.

Une chose que vous trouverez intéressante, et apprécierai certainement, au sujet du Sacré de Birmanie, est que je ne suis pas un fan des endroits hauts perchés. Je préfère avoir mes pattes sur un sol ferme. Donc, vous n’avez pas à vous soucier de me voir escalader vos armoires ou explorer votre garde-manger dans la cuisine.

Un autre avantage ? J’aime apprendre de nouveaux trucs. Le Sacré de Birmanie est connu pour être très coopératif pendant le dressage et je n’abandonne pas facilement, même si les trucs que j’essaie de maîtriser sont un peu difficiles. J’ai juste besoin de beaucoup d’encouragements pour me faire tenir bon pendant que nous nous entrainons. Oh, et vous aurez besoin de répéter les instructions encore et encore car je peux facilement être distrait. J’ai le syndrome des objets brillants !

Je suppose qu’il est temps que je mentionne certains de mes défauts. Car aucun chat n’est parfait après tout J. Le premier est que j’ai un gros appétit. J’aime tout simplement manger. Et essayer de nouvelles variétés de nourriture pour chats sera toujours en haut de la liste de mes activités préférées. Vous pouvez parier que je vais finir tout ce que vous me donnerez, alors s’il vous plaît, soyez conscient de la quantité que vous me donnez. Je peux emmagasiner des kilos plus vite que vous ne le pensez.

Et enfin, je veux juste m’excuser à l’avance pour les boules de poils que je vais cracher pendant ma mue. J’ai aussi tendance à laisser beaucoup de poils sur le canapé et autres meubles pendant cette période, alors s’il vous plaît, soyez patient avec moi. Et peut-être qu’il serait intéressant que vous vous procuriez un aspirateur à main 😉

Foyer idéal

J’ai toujours été apprécié du fait que je puisse facilement me lier avec quasi tout type de personnes et d’animaux. Cela n’a pas vraiment d’importance si c’est vous êtes propriétaire pour la première fois d’un chat ou si vous êtes un parent avec un nourrisson dans la maison. Je ne suis pas du tout difficile à prendre en charge et je m’entends bien avec tout le monde.

Tout ce que je demande, c’est que mon maître m’accorde du temps régulièrement pour jouer avec moi et me donner l’affection dont j’ai besoin. Comme je l’ai dit, je ne suis pas du genre collant donc je ne vais pas venir sauter sur vos genoux quand j’ai besoin d’amour, c’est vous qui devrez venir à moi.

Et cela n’a pas besoin d’être fantaisiste. Un « tête à pattes » par ci par là, quelques mots affectueux, et bien sûr, une petite friandise et quelques caresses sur le ventre feront mon bonheur.

Histoire

J’ai entendu par Grand-Mère une fois que l’histoire de notre famille est enveloppée de magie et de mystère. Elle m’a dit qu’il y a de cela longtemps dans l’ancienne Birmanie, nos ancêtres étaient des félins extrêmement dociles qui avaient des manteaux très blancs et ont vécu dans des temples religieux, ainsi que dans d’autres endroits de grande importance.

Ces chats étaient très aimés de tous, surtout par les prêtres Kittah, qui surveillaient les allées dans les temples et les résidences des membres de la famille royale. Les prêtres les aimaient beaucoup, pas seulement à cause de leurs manteaux blancs comme de la neige, mais aussi pour leurs personnalités affectueuses aussi bien qu’indépendantes.

Ces saints hommes croyaient que ces félins étaient bénis par la divinité Tsun-Kyan-Kse elle-même, une déesse connue pour ses yeux bleu saphir, qui emmène les âmes des défunts au ciel. Quoi qu’il en soit, l’histoire raconte qu’un soir, des voleurs ont fait irruption dans le temple khmer pour voler la statue de Tsun-Kyan-Kse. La statue était très précieuse parce qu’elle était faite d’or pur et de pierres précieuses. Les prêtres se sont battus courageusement pour repousser les voleurs, menés par leur grand prêtre, Mun-Ha, mais ont fini par être vaincus. Mun-Ha reçut un coup fatal et mourut près des marches du temple. Alors qu’il donnait son dernier souffle, Mun-Ha sentit une patte familière sur sa poitrine. C’était son chat Birman, Sinh, qui l’accompagnait toujours pendant ses prières quotidiennes pour la déesse Tsun-Kyan-Kse. Sinh n’a pas quitté le grand prêtre jusqu’à ce qu’il pousse son dernier souffle. Quand Mun-Ha mourut, une chose très étonnante se produisit. Il y eut un éclair lumineux et le manteau de Sinh prit une teinte plus dorée. Ses yeux devinrent aussi bleus que des saphirs comme ceux de la déesse Tsun-Kyan-Kse, et ses pattes devinrent blanches. Tous les autres chats du Temple Khmer subirent la même transformation. Et selon Grand-Mère, c’est de là que notre arbre généalogique pris ses racines il y a des centaines et des centaines d’années.

Pour certains, il est dit que la race des Sacrés de Birmanie serait née en France. On serait né du croisement entre un Siamois ganté et un Persan. Les Aficionados de chats en Angleterre ont commencé à reconnaître notre race dans les années 1960 et il n’a pas fallu longtemps pour nous, majestueux félins dorés, pour conquérir les États-Unis dans les mois qui suivirent. La CFA (Cat Fancier Association) a officiellement accepté notre race dans sa liste en 1967.

Santé

Bien que j’aie une apparence très majestueuse, le Sacré de Birmanie ne nécessite pas de soins élaborés pour me garder en bonne santé et heureux. Je n’ai besoin que d’un toilettage soigné chaque semaine. Contrairement à d’autres félins à poils longs qui nécessitent un brossage méticuleux presque tous les jours, la principale raison pour laquelle je n’en ai pas besoin autant, c’est que je n’ai pas de sous-poil.

Bien sûr, j’ai quand même besoin de faire une visite chez le vétérinaire tous les 5 à 6 mois pour s’assurer que je reste en bonne santé. J’ai également besoin d’être alimenté en bonne quantité avec de la nourriture pour chats de bonne qualité pour éviter de développer des problèmes de foie et de rein.

Jouets préférés

Honnêtement, je préfère les trucs qui me maintiennent au sol ! Un de mes jouets préférés est cette simple mais enivrante  baguette à plumes. Non seulement il me divertit à chaque fois, mais en plus, il me permet de garder mes muscles forts et en bonne santé.

Sachez aussi que me faire les griffes est une de mes activités préférées. Et rien ne vaut ce griffoir avec des balles à l’intérieur. Vous pouvez être sûr qu’il satisfera mon besoin de griffer sans endommager les meubles de la maison.

Et j’adore sauter et bondir ! Mettez la main sur ce papillon interactif vous garantira de pouvoir me regarder effectuer divers exploits acrobatiques pendant des heures. Un vrai régal pour tout le monde.

Le saviez-vous ?

C’est un peu honteux pour un félin d’admettre cela, mais nous ne sommes pas très amis avec les hauteurs. Donc, essayez de nous garder à l’intérieur car nous sortir peut conduire à des blessures et autres accidents, car nous pourrions tomber des arbres et autres endroits perchés par exemple.

Impressionné par mes « gants » ? Sachez qu’il faut beaucoup de travail pendant la reproduction pour obtenir cette apparence parfaitement symétrique. C’est pourquoi les Birmans qui affichent des « gants » impressionnants marquent beaucoup de points lors des spectacles. C’est aussi pourquoi, nous, chats Birmans, pouvons être très chers. Les chatons de qualité peuvent coûter plus de 500 €, tandis que ceux de qualité supérieure peuvent atteindre plus de 2 000 €. Nous ne sommes certainement pas bon marché, mais comme tous les amoureux de Birmans le savent, nous en valons vraiment la peine.

Ma race est l’une des plus dociles et des plus douces qu’il puisse exister et nous n’essayerons même pas de griffer ou de mordre, même quand nous sommes chahutés par de jeunes enfants. Alors s’il vous plaît, faites attention chaque fois que vous laissez vos enfants jouer avec nous, notre patience peut facilement nous nuire et l’on pourrait facilement être blessé.