Accueil/Races de chats/Chat Savannah

Chat Savannah

Chat Savannah 2017-10-20T00:31:37+00:00

Informations principales

NomSavannah
OrigineEtats-Unis
TailleMoyenne à grande
PoidsMâle : 4 à 11 kgs
Femelle : 3 à 10 kgs
PelageCourt - Légèrement rude
CouleursNoir - Marron tacheté tabby - Noir argenté tacheté tabby - Noir fumé
Espérance de vie17 à 20 ans
TempéramentCurieux - Social - Intelligent - Loyal - Aventureux - Affectueux - OUvert
PrixEntre 400 € - 600 €

Caractéristiques

CaractéristiqueNote
Adaptabilité5 stars
Affectueux5 stars
Amical avec les enfants4 stars
Amical avec les chiens5 stars
Amical avec les étrangers5 stars
Niveau d'énergie5 stars
Toilettage3 stars (Nécessite une fréquence de toilettage modérée : un toilettage régulier est conseillé pour entretenir son pelage. Cela stimule la circulation, masse la peau, et enlève les débris et les poils qui tombent)
Problèmes de santé1 stars (En onne santé de façon générale : il n'a pas autant de maladies connues que les autres chats. Idéal pour les propriétaires qui ne veulent pas se soucier de coûts de santé à long terme / Hypoallergénique : Non)
Intelligence5 stars
Perte de poils3 stars (Perte de poils modérée : avec une alimentation correcte et un toilettage régulier)
Besoin d'attention5 stars
Expressif1 stars (Connu pour être calme. Les propriétaires n'auront pas à se soucier de miaulements excessif et indésirables, surtout le soir)

Apparence

Mon nom Savannah représente parfaitement mon apparence : exotique, féroce et sauvage.

Je porte un pelage qui se démarque vraiment des autres races de chats domestique. Mis à part mes taches qui peuvent être allongées, ovales ou rondes, mon pelage comporte également quelques bandes plutôt importantes et des rayures qui relèvent encore d’un cran mon look exotique.

La combinaison de ces rayures et de ces taches me donne l’apparence d’un félin né pour errer dans la savane plutôt que pour se reposer sur un canapé.

Mon visage est aussi exotique : petit, en forme de cœur et encadré par de larges, grandes oreilles qui sont plantées haut au-dessus de ma tête. Elles ressemblent étroitement aux oreilles de mes ancêtres Serval.

Quant à mes yeux, ils sont en forme d’amandes et pour compléter ce regard sauvage, ils ont des taches en forme de larmes qui courent jusqu’aux bords de mon nez.

Dans le cas où vous vous demandez comment un félin domestique obtient une apparence comme celle-ci, eh bien, le Savannah a du sang du Serval Africain. Mais ne soyez pas effrayé, malgré mon apparence sauvage, je suis domestiqué.

Même mon corps n’est pas aussi intimidant qu’il y paraît quand on me voit pour la première fois. J’ai un corps allongé et de longues jambes, mais si vous y regardez de plus près, vous verrez que je ne suis pas beaucoup plus grand que les autres grandes races de chats domestiques. Je suis simplement plus trapu et plus gros parce que mon col gracieux et long donne à ma poitrine une apparence plus volumineuse que ce qu’il en est réellement.

Personnalité

Bien sûr, je peux ressembler à un chat sauvage, mais le Savannah est de loin l’un des chats les plus amicaux et les plus affectueux. Une fois que nous sommes amis, attendez-vous à être couvert de petits gestes d’affection de façon quotidienne, que ce soit avec des petits coups avec ma tête ou de légères tapes avec mes pattes. Si vous vous sentez un peu malade, vous pouvez être sûr que je vais le remarquer et que je vous donnerais un câlin rassurant.

Mais je ne suis pas que tout sucre tout miel, je suis aussi l’un des félins les plus actifs que vous rencontrerez jamais. Je passe la plus grande partie de ma journée à jouer, à monter et à explorer tous les recoins de ma maison.

A quel point je suis explorateur ? Disons simplement que s’il y avait une liste des chats les plus curieux du monde, le Savannah serait en haut de la liste. Je suis extrêmement curieux et j’aime savoir tout ce qui se passe dans et autour de la maison. Surtout si cela implique mes maîtres. Oui, cela signifie que je vais vous suivre partout. Alors ne soyez pas surpris si je pénètre dans la salle de bain pendant que vous prenez une douche ou sautez dans le lit avec vous quand votre journée est terminée.

Et si vous n’êtes pas là, je m’occuperai de ma façon préférée. Ai-je mentionné que le Savannah est un fou d’escalade ? Et quand il s’agit de grimper des endroits surélevés, plus c’est haut et mieux c’est. Il n’est pas rare de me voir grimper sur les étagères, les rideaux et les armoires chaque fois que je suis d’humeur à escalader. Et au cas où vous ne le saviez pas, un Savannah peut sauter jusqu’à 2 mètres de haut sans aucune peine. Impressionnant, non ?

Mais ce n’est pas tout. En plus de mes compétences athlétiques, je suis aussi un chat très intelligent. Saviez-vous qu’apprendre des tours basiques est pour moi une promenade de santé ? Un Savannah peut facilement se souvenir des ordres et n’aura aucune difficulté à maîtriser des tours qui sont normalement enseignées aux chiens, comme aller chercher et s’asseoir. Autre point intéressant, je peux même apprendre à porter une laisse et je suis prêt à aller faire une promenade dans le quartier tant que le temps est agréable.

Mon intelligence induit aussi que lorsque je ne suis pas en train d’escalader et d’explorer, j’ai besoin d’être stimulé avec des activités qui m’encouragent à penser. En tant que tel, j’ai un goût prononcé pour les jouets qui me permettent d’utiliser mon intelligence, surtout s’ils me récompensent avec une friandise.

Maintenant, je sais ce que vous pensez : beau, athlétique et intelligent ? Oui, c’est tout à fait moi.

Mais avant de décider si nous sommes faits l’un pour l’autre, il y a quelque chose que vous devriez savoir. Vous voyez, le Savannah est très exigeant quand il s’agit d’attention et je peux facilement devenir anxieux et agité si je sens que mes maîtres m’ont laissé seul pendant trop longtemps.

C’est la raison pour laquelle je peux ne pas convenir aux tout nouveaux propriétaires de chats ou à des personnes âgées à la recherche d’un chat pour compagnon. Je ne semble jamais manquer d’énergie et je demande beaucoup d’amour et de patience. Si vous pouvez gérer cela, nous allons bien nous entendre.

Foyer idéal

Avant de vous décider à m’adopter dans votre famille, s’il vous plaît, notez que je suis un chat qui a besoin de beaucoup de patience et de dévouement. J’ai besoin de beaucoup d’attention et je n’hésiterai pas à montrer mon mécontentement si je sens que mes maîtres me négligent.

Je peux aussi faire des bouffonneries qui peuvent vite devenir ennuyant au fil du temps si je ne reçois pas l’attention que je pense mériter. C’est pourquoi je ne suis pas une race idéale pour les personnes qui deviennent propriétaires d’un chat pour la première fois ou pour les personnes âgées à la recherche d’un compagnon. Vous devrez déjà vous y connaître un tant soit peu et être extrêmement tolérant.

Oui, je sais, je peux sembler être un chat à problème, mais soyez assuré que vous ne le regretterez pas !

Histoire

Un amateur de chat et éleveur du nom de Judee Frank a expérimentalement couplé Ernie, un gros Serval Africain de 13 kilos appartenant à Suzy Wood, à son Siamois Seal Point Molly de 3 kilos en 1986. Il en a résulté un chaton femelle étonnant qui a présenté les caractéristiques physiques du Serval, mais a surtout conservé le tempérament d’un chat domestique. Elle a été nommée « Savannah » comme un clin d’œil aux prairies d’Afrique d’où sa lignée Serval est originaire. Savannah est devenue la première génération du croisement hybride ou « F1 ».

Suzy Wood a tellement aimé l’apparence exotique de Savannah qu’elle a décidé de reproduire l’hybride Serval quand elle est devenue en âge de le faire, ce qui a abouti à des chatons qui ont hérité des mêmes bandes et taches sauvages. Ces chatons étaient la deuxième génération du croisement hybride ou « F2. »

En 1989, un autre amateur de chat et éleveur nommé Patrick Kelley a entendu parler des chatons de Savannah et a décidé d’en acheter un dans le but d’établir une nouvelle race. Il a également enrôlé Joyce Sroufe, un éleveur, pour l’aider dans ses efforts.

Bien qu’il n’y ait pas de description détaillée de leur programme d’élevage, on dit que Kelley et Sroufe ont croisé le chaton de Savannah à des variétés différentes de félins domestiques, comme des Shorthairs domestiques, des Shorthairs orientaux, des Ocicats et des Maus égyptiens pour produire l’apparence actuelle de la race. Ils ont également écrit les standards de la race Savannah ensemble en 1996 pour faire reconnaître le Savannah par les registres nationaux de chats.

Les efforts de Kelley et Sroufe se sont concrétisés en 2001 quand la TICA (The International Cat Association) a accepté le Savannah comme une race expérimentale et nous a reconnu comme nouvelle race peu après.

Santé

Malgré mon apparence sauvage, prendre soin d’un Savannah est assez semblable que d’élever tout autre félin domestiqué. J’ai juste l’air différent : je reste toujours à 100% un chat domestique.

Cela signifie que j’ai le même régime alimentaire et les mêmes besoins de toilettage, ainsi que le même désir pour une litière propre et quelques jouets.

Cependant, en raison de ma lignée Serval, je peux avoir un foie qui soit plus petit que la normale, réduisant significativement ma capacité de métaboliser correctement certains anesthésiques comme la kétamine. Ce serait génial si vous pouviez surveiller cela avec le médecin pour chat juste au cas où j’aurai besoin de subir une chirurgie.

Aussi, s’il vous plaît, faites très attention de tenir à l’écart de ma nourriture tout ce qui contient des grains, surtout le maïs. Cela peut diminuer la capacité de mon corps à produire de la taurine, ce qui peut entraîner quelques problèmes de santé tôt ou tard.

Oh, et comme tant de chats domestiques, je suis sujet à l’obésité. Alors s’il vous plaît, soyez attentif aux quantités que vous me donnez à manger ainsi qu’à mes exercices physiques.

Jouets préférés

Le Savannah aime grimper des endroits perchés dans et autour de la maison. Alors pourquoi ne pas m’acheter cet arbre à chat pour satisfaire mon besoin d’escalade tout en gardant votre mobilier à l’abri des coups et des rayures ? Ce serait un deal gagnant gagnant pour tout le monde.

J’ai aussi un penchant pour les jouets qui font travailler mon cerveau, comme cette boîte labyrinthe. En plus d’être faite de matériaux durables, elle a aussi des compartiments où vous pouvez cacher des friandises à gagner.

Contrairement à d’autres chats, je suis un félin qui ne protestera pas si vous m’équipiez d’un harnais ou d’une laisse pour marcher comme avec cet harnais.

Le saviez-vous ?

C’est mieux si vous avez un espace intérieur chauffé (car le Savannah n’aime pas le froid) et un espace extérieur avec des arbres car j’ai besoin de me dépenser et j’adore grimper !

En raison de mon ascendance, j’ai tout de même gardé une partie de mes réflexes développés en environnement naturel, il faut donc être vigilant car je peux me défendre de façon vigoureuse si je me sens attaqué. Il faut donc faire attention si vous avez des enfants turbulents.