Accueil/Soigner/Prendre soin de son chat/L’anatomie d’un chat

L’anatomie d’un chat

L’anatomie d’un chat 2017-08-15T22:33:04+00:00

Anatomie du chatLe chat a l’anatomie de tous les carnivores. Son squelette est souple et fin, son système digestif est court, ses dents sont acérées et ses sens sont très développés, ce qui lui permet d’être un excellent chasseur.

Le squelette

Le squelette est constitué de 250 os et d’une colonne vertébrale très souple. N’ayant pas de clavicule, ce qui lui permet de se faufiler partout, le chat a une poitrine très étroite. La queue est le prolongement de la colonne vertébrale, et est directement reliée au cerveau. C’est pourquoi il ne faut jamais tirer la queue d’un chat : cela peut lui être fatal, ou en tout cas endommager gravement son squelette.

Le crâne et la dentition

Grâce à sa puissante mâchoire, le chat peut manger sa proie sans avoir à la mâcher. La mâchoire est en effet fixée grâce à des muscles sur les deux côtés du crâne. Quant à sa dentition, elle est composée de 4 canines fortes et acérées, lui permettant de mordre la viande, de 12 incisives pour couper, et de 4 carnassières pour broyer.

Les pattes

Les pattes antérieures sont composées de cinq doigts et de griffes rétractables, permettant au chat de piéger ses proies. Elles portent tout le poids de son corps.
Les pattes postérieures sont pourvues de quatre doigts, composés également de griffes, mais qui servent davantage à l’animal pour se déplacer dans des endroits difficiles.
Les chats se déplacent sur leurs coussinets, ce qui leur permet de marcher sans bruit et de manière souple.

Les organes

Le chat ne transpire pas. Donc, lorsqu’il fait très chaud, il réussit à ventiler son corps en respirant encore plus vite que d’habitude. Déjà, quand il ne transpire pas, le chat respire jusqu’à quatre fois plus vite que l’homme. Comme le chat ne chasse que des petites proies, son système digestif est court, et son estomac petit. C’est pour cette raison qu’il lui faut plusieurs petits repas par jour, au lieu de gros repas qu’il ne finirait pas, ou qui le feraient grossir.

Les sens

Le chat a des sens très développés, ce qui lui permet de chasser ses proies et de survivre dans la nature.
Leur vue est excellente. Leurs yeux sont ainsi faits, qu’ils permettent d’avoir un très bon jugement de la distance, et surtout, de voir la nuit.
L’odorat est lui aussi très développé. Les chats mangent d’abord avec leur nez : ils sentent la nourriture, et décident ensuite de la manger ou non. Leur odorat leur sert à marquer leur territoire et à reconnaître leurs pairs et leurs connaissances.
Enfin, les moustaches qu’ils possèdent autour du museau et au-dessus des yeux sont très importantes car très sensibles au toucher : elles donnent au chat des informations sur ce qui les entoure, et leur permettent de chasser de façon efficace.