Accueil/Soigner/Prendre soin de son chat/Les soins et l’apprentissage de la propreté pour un chaton non sevré

Les soins et l’apprentissage de la propreté pour un chaton non sevré

Les soins et l’apprentissage de la propreté pour un chaton non sevré 2017-12-04T13:42:45+00:00

soins pour un chatton sevréLe sevrage d’un chaton intervient au bout de 8 semaines environ. Sevrage, ne veut pas forcément dire « alimentation autonome », mais aussi éducation. Le risque d’avoir un chaton non sevré, est qu’il ne sache pas se comporter correctement : pas d’apprentissage de la litière, agressivité, asociabilité.

Quels soins prodiguer à un chaton non sevré ?

Un chaton non sevré, qui n’a plus sa mère, est un peu livré à lui-même. C’est vous qui devrez remplacer sa mère, pour les soins de base. S’il n’est pas sevré au niveau alimentaire, et ce pour plusieurs raisons (la mère est morte, ne produit pas assez de lait, le chaton a été abandonné…), il faudra le nourrir avec du lait maternisé, jusqu’à son sevrage complet. Pour cela, il vous faudra un biberon.
Un chaton qui n’est pas assez nourri risque de se déshydrater et de s’affaiblir. C’est l’une des cause de mortalité chez les bébés chat. Il est parfois difficile de savoir si un chaton est bien nourri ou non : il faut alors l’observer pendant la tétée, et voir s’il attrape le lait. Un chaton qui a faim, de toute façon, miaulera de façon continue.

Passer aux croquettes

Au bout de 6 à 7 semaines, passez progressivement aux croquettes spéciales « chaton ». Petit à petit, le chat ira manger tout seul et commencera à s’auto-réguler au niveau de la quantité de croquettes.

Sociabiliser le chaton

Normalement, le sevrage continue avec l’apprentissage de la sociabilité. C’est la mère qui s’en charge. Elle joue avec son chaton, lui apprend à chasser, parfois le punit. Si le chaton n’a plus sa mère, vous devrez vous charger de cet apprentissage. Mettez-le, si possible, avec d’autres chats adultes, qui l’éduqueront.

L’apprentissage de la propreté

Avec sa mère, le chaton apprend à être propre, à creuser pour faire ses besoins, puis à recouvrir le tout. Ca, c’est dans la nature. Mais en appartement, c’est la même chose avec la litière : c’est la mère qui s’occupe de cet apprentissage. Alors vous, que faire pour apprendre au chaton à utiliser la litière ? Dès que vous le surprenez en train de faire pipi n’importe où, prenez-le dans vos bras et déposez-le dans la litière. Répétez la scène jusqu’à ce qu’il ait compris et y aille seul. Ce geste lui permet en fait d’assimiler deux actions : le pipi et le bac à litière. Si vous le portez dans le bac à litière dès qu’il fait pipi, il saura regrouper les deux informations à la fois, et cela deviendra pour lui un automatisme.

Par contre, évitez de le gronder quand vous voyez qu’il fait pipi en dehors de la litière : vous ne feriez rien d’autre que le stresser, et cela serait contre-productif, parce qu’un chat stressé a tendance à faire pipi partout.

Lire également :