Accueil/Soigner/Reproduction du chat/Soins aux chatons nouveau-nés

Soins aux chatons nouveau-nés

Soins aux chatons nouveau-nés 2017-08-28T23:33:56+00:00

soins des nouveaux nés chatonsVotre chatte a mis bas, et maintenant vous vous retrouvez avec trois à cinq chatons (voire plus), dont vous devrez désormais prendre soin. La mère des chatons fera le travail le plus important : tout se passe comme dans la nature. Mais dans certains cas, il vous faudra intervenir dès les premiers jours. Après le sevrage, vous aurez également un rôle à jouer en ce qui concerne le traitement des maladies.

L’allaitement : quand vous devez remplacer la mère

Dans la plupart des cas, cela se passe bien. Les chatons, qui naissent aveugles et sourds, vont téter instinctivement les mamelles de leur mère, en poussant avec leurs pattes.

Mais parfois, vous devrez nourrir le chaton vous-même. Ce sera le cas si la mère est morte, ou si elle ne produit pas assez de lait. Il faudra alors agir vite pour ne pas que les chatons entrent en phase de dénutrition, ce qui aurait des dommages irréversibles sur leur santé.

Procurez-vous un biberon pour chaton et mettez-y du lait maternisé (surtout pas du lait de vache). La première semaine, donnez-lui sept biberons par jour ; la deuxième semaine, six biberons ; puis cinq, puis quatre. Après chaque biberon, massez-lui le derrière pour déclencher le réflexe de défécation. Ainsi, vous remplacez totalement sa mère.

Si la chatte produit peu de lait, il vous faudra nourrir les chatons la journée, afin de les laisser téter la nuit.

Le sevrage

Après trois semaines, le chaton va commencer à s’alimenter de façon autonome. Il continuera à boire le lait de sa mère, mais s’initiera aux croquettes et à la pâtée. Mettez des croquettes dans une petite gamelle, non loin de la mère. Lorsqu’elle ira manger, il l’imitera. Prévoyez pour le chaton un aliment « croissance », en vente chez le vétérinaire, afin d’être certain qu’il avale tous les nutriments nécessaires à sa santé : les besoins énergétiques ne sont pas les mêmes chez le chaton ou chez le chat adulte.

Au bout de six à huit semaines, le chaton est entièrement sevré et peut s’alimenter tout seul. Jusqu’à douze mois, il lui faudra des croquettes spéciales « chaton », de préférence d’une marque haut de gamme afin de lui éviter la nourriture de mauvaise qualité qui nuirait à sa santé.

Les vaccins et les traitements

Vient maintenant l’heure des vaccins et des traitements divers. Le chaton, même s’il ne sort pas, doit être vacciné contre le coryza et le typhus, car ce sont des maladies qu’il peut attraper à votre contact. S’il sort, il doit aussi être vacciné contre la leucose. Ces maladies sont en effet mortelles, parfois dans les heures qui viennent.

Pensez aussi à vermifuger votre chaton. Les vers sont dangereux pour l’homme, il y va donc de votre santé.