Accueil/Voyager/Voyager avec mon chat/Les pensions pour chat

Les pensions pour chat

Les pensions pour chat 2017-11-22T00:31:23+00:00

Tout savoir sur les pensions pour chatVous partez bientôt en vacances et vous êtes en train d’étudier les diverses solutions pour faire garder votre chat. Pourquoi ne pas le confier à une pension pour chat ? C’est évidemment une possibilité mais il faut rester très prudent par rapport à ce mode de garde.

Toutes les pensions ne sont pas fiables

Les pensions pour chat se développent à une vitesse fulgurante devant l’augmentation des besoins. Immanquablement, apparaissent donc aussi des pensions tenues par des gens non sérieux et peu scrupuleux du bien-être des animaux qui leur sont confiés. Ne laissez donc pas votre minou dans n’importe quelle pension : renseignez-vous, utilisez le bouche-à-oreille.
Si toutefois vous avez trouvé une pension par vous-même, vérifiez :

  • Que le responsable vous pose des questions sur votre chat : est-il pucé ou tatoué ? Est-il à jour dans ses vaccins ? Quels sont ses préférences alimentaires et ses besoins spécifiques ?
  • Que le responsable vous demande bien son carnet de santé
  • Demandez à visiter la pension : comment les chats vivent-ils ? En cage ou dans de grands espaces, avec des jeux ? Les locaux et gamelles sont-ils propres ?

Tout cela atteste du sérieux ou non de la pension, et de l’intérêt que le propriétaire porte au bien-être des animaux dont il s’occupe. Si l’on ne vous pose aucune question ni ne vous réclame le carnet de santé, et/ou les locaux ne sont pas propres, laissez tomber : le propriétaire n’est là que pour encaisser l’argent.

Votre chat sera-t-il heureux ?

Une fois que vous avez peut-être trouvé la pension, renseignez-vous sur la façon dont y vivent les chats. Sont-ils en cage ou en liberté dans de grands espaces fermés ? Y a-t-il des jeux pour eux, des contacts possibles avec les autres animaux ? En clair, seront-ils heureux ?

Si votre chat est habitué au jardin, ne le laissez pas dans une pension où il sera en cage. D’ailleurs, même s’il vit en appartement : un appartement, c’est nettement mieux qu’une cage. Privilégiez une pension où votre chat ne sera pas enfermé. Et laissez-lui un vêtement que vous avez porté, afin qu’il ait votre odeur et ne se sente pas délaissé : en pension, le chat ne sera plus chez lui, n’aura plus ses jouets, ni son territoire, ni ses odeurs, et aura l’impression que vous l’avez abandonné.

Certains chats le vivent très mal, et dans le pire des cas, se laissent mourir. C’est pourquoi, vous devez rester en contact permanent avec le responsable de la pension pour vous enquérir de la santé de votre chat : mange-t-il bien ? Joue-t-il ? Court-il ?

Les prix

Le coût de la pension est variable, mais en général, cela tourne autour de 10 euros par jour et par animal. La nourriture est généralement comprise. Par contre, en cas de besoin, votre animal sera emmené chez le vétérinaire, et ces frais seront à votre charge à votre retour.